Partager

Le directeur général du Trésor public centrafricain, Judes-Alex Ketté, a été arrêté pour escroquerie après que les autorités eurent découvert que les décorations portées par le président Michel Djotodia lors de sa prestation de serment étaient des faux grossiers, a-t-on appris mardi auprès des enquêteurs. « Le directeur général du Trésor public a été arrêté sur instructions du procureur de la République et placé en garde à vue à la gendarmerie. Il lui est reproché d’avoir détourné une partie de la somme d’argent destinée à l’achat des atours à parer le président de la transition le 18 août » lors de la cérémonie de prestation de serment, a indiqué à l’AFP, une source de la gendarmerie centrafricaine, sous couvert de l’anonymat. « M. Ketté a empoché une partie des 600 millions de francs CFA (910.000 euros) prévus à cet effet, avec la complicité d’un joaillier sénégalais, d’un homme d’affaires centrafricain et d’un responsable de la Chancellerie, et a fourni des atours (notamment le grand croix et l’écharpe) issus d’une contrefaçon », a expliqué cette source. Limogé dès son interpellation, le haut-fonctionnaire est également sous le coup de poursuites pour détournement de fonds et contrefaçon, a-t-on ajouté. Selon une source proche du gouvernement, « la supercherie a été découverte par le président congolais Denis Sassou Nguesso » qui assistait à la cérémonie. Il avait été promu en 2012 DG du Trésor public par l’ex-président François Bozizé, renversé le 24 mars par Djotodia. AFP