Partager

Le banditisme, dont le vol, est devenu un phénomène récurrent dans la capitale malienne. Pour preuve, le samedi 27 janvier 2018, les éléments du commissariat de police du 13ème arrondissement, dirigé par le commissaire principal, Ibrahima Togola, avec le soutien des peulhs ont mis le grappin sur les voleurs Gaoussou Diallo, Aboubacar Goundy et Mamoutou Kané, spécialisés dans le vol de bétail dont les veaux.

Selon le président du Garbal de Niamana, Boubou Cissé, le samedi dernier, Gaoussou Diallo et sa bande ont volé 8 veaux au quartier de Yirimadjo Bakorobabougou dans la banlieue de Bamako. A l’en croire, après avoir volé les veaux, Gaoussou Diallo et sa bande les abattaient sur la colline de Bakorobabougou. « Chaque fois, nous arrêtons le nommé Gaoussou Diallo et sa bande, mais ils sont relâchés après par la justice. Cette fois-ci, nous souhaitons que le tribunal de la commune VI tranche normalement cette affaire », a souligné le président du Garbal de Niamana.

Boubou Cissé, à ne pas confondre avec le ministre Dr. Boubou Cissé, est le patron du Garbal(marché à bétail) dont les membres ont longtemps souffert des agissements des voyous arrêtés. Aux dires de Oumar Dicko, propriétaire de bétail, chaque veau coûte au moins 350 000 FCFA. Selon lui, le montant total des veaux volés par ces bandits est estimé à 2 800 000 FCFA.

Quant à la police, elle dit avoir fait son travail à savoir veiller à la quiétude et la tranquillité publique. Au sein du 13ème arrondissement, on apprend que le PV (Procès verbal) des trois voleurs est déjà prêt et sera transmis à qui de droit. Bientôt, Gaoussou et sa bande seront mis à la disposition de la justice (tribunal de grande instance de la commune VI du district de Bamako).

Aguibou Sogodogo

Du 30 Janvier 2018