Partager

Une grenade a été découverte lundi dernier à l’entrée du verger de Daouda Ouologuem, un agent de santé de Bandiagara. L’endroit est situé dans la périphérie ouest de la ville. L’engin de mort a été découvert par Adama Guindo, le gardien des lieux qui en informa immédiatement son patron. Ce dernier alerta le commissariat de police qui dépêcha sur les lieux une équipe dirigée par le commissaire adjoint Oumar Dembélé. Le représentant du maire de Bandiagara, Fodé Camara, et des curieux étaient déjà présents sur le lieu. Les agents de police ont effectivement trouvé une grenade défensive déposée à la porte d’entrée du verger, une cuillère et une goupille déposées tout autour. Les autorités administratives, politiques et les responsables de la gendarmerie et de la garde nationale furent à leur tour informés.

Après avoir fait établir un périmètre de sécurité, le commissaire adjoint Oumar Dembélé a prévenu le commandant de la zone militaire de Mopti qui l’a mis en contact avec le chargé des questions de mines et autres engins explosifs de la MINUSMA au niveau de la région.

Malheureusement à la date d’aujourd’hui, il n’y a personne sur place pour débarrasser les populations du danger, tous les spécialistes étant en congé. Il faut attendre l’arrivée des experts de la MINUSMA qui ne pourront pas être sur place avant ce lundi 28 avril, a expliqué le représentant régional de la Mission onusienne au commissaire Oumar Dembélé.

Le site est aujourd’hui gardé par les agents de sécurité de la localité pour empêcher à la population de s’en approcher. Même si l’engin explosif a été entouré de briques, il apparait urgent de le neutraliser car il repose à quelques mètres des maisons d’habitation, dans un endroit très fréquenté par les animaux.

En attendant la délivrance promise pour lundi, les habitants de Bandiagara prient pour conjurer toute explosion inopinée en s’interrogeant sur la provenance de la grenade et sur la main criminelle qui l’a déposée là.

O. GUINDO

AMAP-Bandiagara

Essor du 25 Avril 2014