Partager

Le cercle de Banamba a été la cible d’une attaque dans la nuit du lundi 7 novembre. Les assaillants seraient des terroristes qui criaient « Allahou Akhbar », selon plusieurs sources locales. Ils ont saccagé les camps de la Garde nationale et de la gendarmerie ainsi que la prison de la ville.

Des individus armés ont carrément occupé la ville de Banamba (région de Koulikoro à 140 km de Bamako) dans la nuit du lundi 7 novembre. L’attaque a ciblé les forces de l’ordre et de sécurité maliennes, une banque et la prison centrale de la ville.
Les dégâts : la prison centrale a été saccagée et tous les prisonniers se sont évadés en plus d’un surveillant de prison.

Selon nos informations, il y avait au moins une dizaine de détenus et les auteurs de l’attaque ont emporté deux véhicules et deux nouvelles motos appartenant à la gendarmerie et aux pelotons de la garde.

Heureusement qu’il n’y a pas eu de perte en vies humaines, précise une source militaire sous le couvert de l’anonymat.
Et de préciser : « Après forfait, ils ont pris la direction de Mourdiah et de passage ont attaqué le poste de sécurité de Tabacoro ».

Pour l’instant, aucune source gouvernementale ne s’est prononcée sur cette attaque. Elle vient s’ajouter aux séries attaques dont le pays est sujet depuis quelques semaines.

Sory I. Konaté

07 Novembre 2016

©AFRIBONE