Partager

Le secrétaire-général de l’ONU Ban Ki-moon devait rencontrer mercredi à Kigali le président rwandais Paul Kagame, qui menace de retirer ses soldats des forces internationales de paix au Soudan en protestation contre un rapport accusant son armée de crimes graves en RD Congo.
« Il ne fait pas le moindre doute que, si ce rapport était publié comme nous l’avons vu dans une version préliminaire, avec ses fausses accusations, et sans parler aux parties intéressées, le Rwanda retirera immédiatement ses troupes » des opérations de paix des Nations Unies au Soudan, a prévenu Mme Mushikiwabo, ministre des Affaires Étrangères dans un entretien téléphonique mercredi matin.La presse a divulgué à la fin du mois dernier un projet de rapport de l’ONU accusant l’armée rwandaise de possibles crimes de génocide commis lors de la première guerre en RDC (1996-1998) à l’encontre des Hutu rwandais réfugiés dans ce pays.Le Rwanda compte 3.300 militaires au sein de la mission de paix ONU/Union africaine (Minuad), et 256 au sein de la Mission des Nations Unies au Soudan l’Unmis.L’ONU a fait savoir quelques jours après ces protestations qu’elle repoussait au 1er octobre la publication de la version finale du rapport contesté, afin de laisser le temps aux « Etats concernés » de faire des commentaires qui seront ajoutés au document.AFP.