Partager

Les membres du mouvement yerewolo debout sur les remparts étaient devant la presse, le lundi 22 mars 2021 au Carrefour des jeunes de Bamako afin d’informer les journalistes sur la grande marche qu’ils comptent organiser le vendredi 26 mars 2021 dans la capitale malienne pour demander le départ de l’armée française et des forces onusiennes du territoire malien.

Les membres du mouvement yerewolo debout sur les remparts sont déterminés à chasser l’armée française et les forces onusiennes du territoire malien. Ils organisent une grande marche, le vendredi 26 mars 2021 pour demander aux soldats français de rentrer chez eux. « Nous prévoyons une sortie massive le 26 mars prochain à Bamako pour demander le départ des forces étrangères. Le Mali est victime d’une guerre d’agression coloniale. »

Selon le porte-parole du mouvement, Siriki Kouyaté, l’armée française n’a plus sa raison d’être au Mali et doit rentrer chez elle. Il a fait savoir que leur position ne faiblira jamais sur cette question et que ceux qui tentent de les dissuader se trompent de combat et les invitent à les rejoindre lors de la marche du vendredi pour qu’ensemble, ils chassent les soldats français du territoire malien.

« Notre combat est le combat de David contre Goliath. Mais nous vous informons que c’est David qui est sur le point de remporter la victoire. Ceux qui pensent que notre combat ne porte pas fruit se trompent, car à chaque fois que nous faisons une sortie, l’ennemi qu’est la France tremble et les députés et le peuple français interpellent Macron ainsi que tous ceux qui sont en train de comploter sur le dos du peuple malien. Nous avons deux sortes d’ennemis : ceux tapis dans l’ombre à l’intérieur du pays et ceux de l’extérieur. Nous devons tous les combattre avec les mêmes armes. Nous avons combattu IBK et nous combattrons tous ceux qui essayeront de marcher sur ses traces », a informé Adama Diarra dit Ben le cerveau.

Concernant la marche du 26 mars prochain, il fait savoir qu’il l’organisera dans le but de chasser du territoire malien l’armée française qui, selon lui, n’est présente au Mali que pour piller les ressources du Mali. Adama Ben Diarra dit Ben le cerveau a rappelé que le premier président du Mali indépendant, le président Modibo Keita, en chassant l’armée française du Mali au première heure de notre indépendance, a prévu que les français reviendront au Mali par le biais des ennemis du Mali et a révélé que sa prédiction s’est réalisée, mais qu’ils se battrons pour les chasser de nouveau afin de rendre au Mali sa grandeur et aux Maliens leur dignité qui, selon lui ,est bafouée. Il a précisé qu’ils ne sont pas des anti-français, mais qu’ils sont contre la politique esclavagiste de la France. Moussa Diarra, ancien député à l’Assemblée Nationale du Mali, a lancé un vibrant appel à l’endroit de tous les Maliens afin qu’ils sortent massivement le vendredi 26 mars 2021 afin de montrer à l’armée française qu’elle n’a plus sa raison d’être sur le territoire malien et qu’elle quitte le plus vite possible.

Moussa Samba Diallo

Source: Le Républicain