Partager

Le 30 Août 2007, la Maison des Jeunes de Bamako a servi de cadre à la cérémonie des festivités de la clôture du 2ème édition de Bamako Loisirs Vacances, une activité socio-éducative qui concerne les jeunes de 10 à 18 ans. C’était en présence du représentant du directeur national de la Jeunesse, de la directrice du Carrefour des Jeunes, du directeur de la Maison des Jeunes, des encadreurs, parents, enfants…

Bamako Loisirs Vacances est une activité socio-éducative dont les objectifs sont, entre autres, de contribuer à la formation pratique, physique et intellectuelle des enfants et jeunes, de développer leur capacité de s’organiser et d’agir seul ou collectivement, et de les initier aux activités artistiques, culturelles et sportives.


Pourquoi Bamako Loisirs Vavances ?

Le déséquilibre croissant entre les structures traditionnelles et modernes de la famille et le faible niveau de revenu des parents par rapport aux sollicitations des jeunes, ont contribué à l’effritement des valeurs éducatives dans les familles.

Les lacunes et faiblesses du système éducatif et les désillusions liées aux déperditions scolaires, le ralentissement des activités socio-éducatives, ont contribué fortement à livrer les enfants, jeunes et adolescents à la rue, à l’oisiveté, et au refus de l’effort.

Confrontés quotidiennement à des problèmes, ils semblent ne pas trouver dans la société actuelle la place qui devrait leur revenir et voient leurs temps libres se transformer, le plus souvent, en temps vides qui secrètent l’ennui et parfois le désespoir.

Pourtant, il est possible d’assurer aux adolescents et jeunes, des temps libres enrichissants, et de donner à tous,la possibilité de choisir des activités répondant à leurs besoins et intérêts.

Aussi, est -il important de développer des activités susceptibles d’intégrer l’encadrement des enfants, adolescents et jeunes marginalisés, vulnérables et désavantagés, en leur offrant des programmes et actions adaptés, en somme, un encadrement nécessaire à leurs divertissements et leur épanouissement.

Par ailleurs, il s’agit de proposer, aux enfants et jeunes, scolarisés ou non, des activités pouvant satisfaire leurs besoins de loisirs, pendant les vacances. Les activités d’animation proposées sont des compléments indispensables à la formation académique.

Autant l’enfant s’approprie son temps de vacances, autant il est nécessaire de lui permettre une appropriation de son espace. On doit créer des espaces strictement limités où il peut se mouvoir en toute liberté, les transformer à sa guise et de découvrir aussi des lieux propres à la vie personnelle et favorable à des rencontres.

D’autre part, les occupations parentales seront allégées, car le père et la mère ne seront – ne serait-ce que pour un temps – pas préoccupés par l’attitude ou le comportement de l’enfant, de l’adolescent ou du jeune, alors qu’ils sont à leurs différents lieux de service.

Qu’en est-il de la 2ème édition ?

Débuté le lundi 1er Août 2007, cette 2ème édition de Bamako Loisirs Vacances, qui a regroupé un effectif de 89 enfants, avec 7 encadreurs, a été menée en collaboration avec les cadres de la Maison des Jeunes de Bamako, du Carrefour des Jeunes, et les cadres et certains étudiants de l’Institut National de la Jeunesse et des Sports.

Durant 4 semaines, soit 3 jours par semaine -les lundi, mercredi et vendredi-, les enfants se sont retrouvés autour des activités(sportives, artistiques et culturelles: basket-ball, foot-ball, musique, théâtre, jeux divers…) et des visites de sites touristiques et culturels, dont le Jardin zoologique, le Musée national, la grotte de Woyowayanko, les monuments et le Musée du District, le Mémorial Modibo Kéïta…

Moussa TOURE

03 septembre 2007.