Partager

Une quarantaine de jeunes Ivoiriens partisans d’Alassane Ouattara ont brièvement occupé mercredi l’ambassade de Côte d’Ivoire au Mali pour exiger le départ de son rival Laurent Gbagbo de la présidence ivoirienne avant d’être délogés par la police, a constaté l’AFP.

La police a évacué les partisans d’Alassane Ouattara, reconnu vainqueur del’élection présidentielle du mois dernier, et mis en place un dispositif de
sécurité autour de la représentation diplomatique ivoirienne.
Le personnel diplomatique n’était pas revenu ensuite.
Les jeunes Ivoiriens partisans avaient occupé l’ambassade pour « exiger le
départ » de Laurent Gbagbo. Le personnel diplomatique présent avait été invitéà sortir.

« D’abord, nous occupons l’ambassade pour faire respecter le mot d’ordre degrève (lancé à Abidjan par le camp Ouattara). Ensuite, il faut que l’équipe deGbagbo parte. Nous attendons le nouvel ambassadeur désigné par le président ivoirien Alassane Ouattara », avait déclaré Maxime Konan, un des occupants dela représentation diplomatique.

Un portrait de Laurent Gbagbo avait été enlevé par les partisans de M.
Ouattara qui avaient scandé « Gbagbo voleur, quitte le pouvoir, c’est Ouattaraqui a gagné ».

Les Ivoiriens installés au Mali ont majoritairement voté lors de la
présidentielle du 28 novembre pour Alassane Ouattara, vainqueur de ce scrutin selon la commission électorale indépendante, face à Laurent Gbagbo, président sortant donné gagnant par le Conseil constitutionnel.

AFP.29Décembre 2010.