Partager

À quelques jours de la fin de l’année 2017, la mairie du district de Bamako, en collaboration avec les éléments du GMS de Tomikorobougou, a déclenché une opération de contrôle de vignette hier sur la route de Djélibougou à la descente du troisième pont.

Selon le responsable de contrôle de vignette, Idrissa Soumano, cette opération a pour but de sensibiliser les détenteurs d’engins à deux roues sur l’importance de la vignette et les pousser à s’en acquitter.

« C’est difficile de comprendre que les gens achètent les motos à 300 000 F CFA et de voir qu’ils ne peuvent pas acheter la vignette à 6000 F CFA », a-t-il protesté. D’un autre côté, le contrôle de la vignette permet le plus souvent de retrouver des motos volées. « J’invite les usagers de moto à prendre la vignette », a-t-il dit.

Pour Chato Traoré, inspecteur de police, « le payement de la vignette est une contribution au développement du pays ». Et d’avouer que l’opération a permis de saisir plus d’une centaine de moto sans vignette. Moctar Sangaré, usager de moto, a encouragé la mairie et éclairé les usagers.

Kassambara Nana Traoré, Stagiaire
L’Indicateur du Renouveau du 28