Partager

La rencontre de Bamako est un forum préparatoire de la rencontre de Dakar sur la globalisation de la solidarité, qui aura lieu en novembre prochain.

Ainsi, mardi, en prélude à la rencontre de Bamako, une conférence de presse organisée par le Réseau National d’Appui à la Promotion de l’Economie Sociale et Solidaire au Mali (RENAPESS) en collaboration avec le Réseau International pour la Promotion de l’Economie Sociale et Solidaire (RIPESS) a eu lieu à la maison de la presse.

Enjeux de la rencontre et implication des média dans la réussite de l’événement, étaient à l’ordre du jour.
Cadre d’échange et de partage entre les acteurs de l’économie sociale et solidaire, la rencontre de Bamako s’attelle à trouver une alternative à l’économie ultra-libérale à partir de concertations et de débats idéologique.

Capitaliser les connaissances et expériences dans le secteur de l’économie sociale et solidaire, afin de concevoir une stratégie globale africaine qui pourrait être une alternative durable à l’économie de marché ultra-libérale, représentent les principaux objectifs visés par les participants de cette rencontre de Bamako.

Définition d’une vision africaine de l’économie sociale et solidaire dans la perspective de la création d’un réseau africain qui enclenchera la synergie entre les acteurs du domaine est également visé par la rencontre de Bamako,
selon Mr Madani Koumaré coordinateur du Renapess au Mali.

Pour Thierno Diagne, l’économie néolibérale, avec son cortège de privatisations et de licenciements a montré ses limites dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et le développement durable de nos états, d’où la nécessité actuellement, de la prise en compte des valeurs de l’économie sociale solidaire.

Cette dernière plaçant la personne humaine au centre du développement économique et social est une nouvelle manière de faire de la politique, ainsi que d’élargir les relations humaines sur la base du consensus,selon Mr Diagne.

Les participants plancheront sur les thèmes, tels, la promotion de l’entreprenariat solidaire vers une vision africaine de l’économie solidaire, l’environnement de l’économie solidaire et ses enjeux pour notre continent, place de l’économie solidaire dans l’intégration de nos états, …

La rencontre de Bamako s’étalera sur trois jours.

23 juin 2005