Partager

Bâiller signifie ouvrir largement et involontairement la bouche, de sommeil, d’ennui ou de fatigue. Ainsi chacun bâille en fonction de l’état de son corps. Quand il est fait dans le respect accompagné des gestes, c’est encore mieux, mais ouvrir sa bouche grandement surtout en public, c’est ce qui est à déplorer.

Tout le monde bâille, car c’est un fait naturel auquel le corps humain est habitué. Il(corps) le fait pour se mettre souvent en norme parce qu’il constitue un besoin naturel tout comme la nourriture. Younousa Coulibaly bâille lorsqu’il a sommeil et Sali Diallo, quand elle se fatigue.  Parmi ces personnes citées, certaines tiennent compte des bonnes normes lorsqu’elles  bâillent. Tandis que d’autres s’en foutent complètement.  C’est le cas d’ Adama Yalomba. «  Toujours mes proches m’interpellent de fermer ma bouche lorsque je  bâille. Je ne peux pas le faire car, je suis déjà habitué, ils souffrent de ma nature » ; dit-il.

Bâiller avec la bouche grandement ouverte, certaines personnes n’aiment pas du tout…

Ali Nialibouly est un professeur d’anglais au seconde cycle. Cet enseignant peut accepter tout de la part d’un élève : son impolitesse, sa non ponctualité, sa médiocrité, son non-respect, bref tout sauf le fait qu’il bâille sans fermer sa bouche. Il considère ce fait comme un manque de respect a son égard et une éducation ratée. «  La règle est simple lorsque je vois un élève bâiller, je le mets dehors pour son impertinence, son manque de respect à l’égard de ma personne et de ses camarades » ; a-t-il déclaré.

Pour des questions d’hygiène, ils sont nombreux à détester avec toute leur énergie le fait de bâiller la bouche grandement ouverte. Selon eux, en  bâillant, on dit adieu aux règles du bon hygiène. «  En baillant, certains insectes comme les petites mouches peuvent s’envoler dans notre bouche, certaines saletés peuvent y adhérer et c’est bonjour la maladie. Pour éviter tout ceci donc,  je bâille toujours en fermant ma bouche » ; ont-t-ils—affirmé.

Cependant, pourquoi bâille-t-on ?  D’après plusieurs sources, Ce fait étant une nature humaine est aussi une source de garantir  la bonne santé.  Une affirmation réfutée par Dr Abdoulaye Konaté qui estime que : « L’idée selon laquelle bâiller permet d’oxygéner le cerveau est une contre-vérité ». En revanche, il a conclu que le bâillement semble avoir comme effet de stimuler la vigilance, notamment dans les changements de rythme sommeil-éveil et satiété.

Adama SANOGO

@Afribone