Partager

Des opérateurs économiques ont remis mardi à la Croix-Rouge malienne 200 tonnes de riz, un chèque de 30 millions F CFA et 300 cartons d’eau minérale pour les victimes civiles et militaires de la crise du Nord.

Deux cent tonnes de riz d’une valeur de 65 millions F CFA, un chèque de 30 millions F CFA et 300 cartons d’eau minérale ! C’est le don fait par le secteur privé aux orphelins et veuves des militaires et civiles victimes de la crise au nord. La remise symbolique de ces dons a eu lieu dans la cour de la Croix-Rouge malienne à Korofina. C’était en présence du représentant du CNRDRE, des députés et d’acteurs du secteur privé.

Selon Mamadou Sidibé, président du Conseil national du patronat du Mali (CNPM), porte-parole du secteur privé, « l’acte s’inscrit dans la droite ligne de la volonté du secteur privé malien d’apporter son soutien au peuple malien, en particulier les victimes civiles et militaires de la crise qui sévit au nord de notre pays ».

Il a dit que la crise du Nord ne saurait perdurer, au risque de compromettre les activités économiques qui sont le fondement même de l’existence du secteur privé. Il a assuré les nouvelles autorités et l’armée malienne de leur soutien et disponibilité totale, pour un Mali un et indivisible.

Le président du CNPM a saisi l’occasion pour informer que les contributions peuvent toujours leur parvenir soit en nature au CNPM, soit par dépôt dans le compte Banque nationale de développement agricole (BNDA) n°400001236589 Situation/Nord, ouvert à cet effet.

Recevant le chèque des mains du président d’honneur de la Croix-Rouge malienne, le lieutenant magistrat Modibo Tangara, représentant du CNRDRE, a dit que ce geste du secteur privé prouve l’engagement du peuple à côté de son armée. M. Fofana, le représentant du président de la Croix-Rouge malienne, a assuré que les dons seront acheminés à bonne destination.

Sidiki Doumbia

Le 25 Avril 2012