Partager

Les locaux du centre l’accueil et de placement familial (pouponnière) de Dravéla ont servi de cadre à une cérémonie certes modeste mais très significative par sa portée sociale. C’était hier lundi 12 mai 2014. Il s’agissait de donner un « Au revoir » à un enfant handicapé- Moteur qui doit partir en France pour suivre des traitement. Cet enfant repondant au nom de M. Djibril Diallo et est âgé de 12 ans. Il est appelé a être admis en traitement en France sur une période de 3 ans. Il faut dire que cette grande action sociale a été rendue possible grace au courage et au dévouement de Mme Sow N’Dèye Diop, directrice de la pouponnière de Dravéla.

Ont pris part à cette cérémonie d’ »au revoir » une représentante du Ministère de la Promotion de al Femme de la Famille et de l’Enfant et de la Famille, en la personne de Mme Kéita Sia, conseillière technique audit Ministère ; la directrice de la pouponnière de Dravela, Mme Sow N’Dèye Diop ; les représentants des Associations « Leo » et « Espoir pour un Enfant Herant » qui sont deux associations au service de l’Enfance handicapée. Il y avait aussi une foule nombreuse constituée du personnel du centre et des parents et amis des enfants handicapés.
Dans son intervention, la directrice a expliqué le processus qui a abouti à l’évacution du jeune Djibril Diallo, Mme Sow N’Dèye Diop, explique : « Ça été une longue démarche. J’ai pris service à la pouponnière en mars 2013 et c’est en fin de l’année 2013 que j’ai pris attache avec une dame, qui se trouve être une de nos partenaires. Il s’agit de la présidente de l’Association « Leo ». C’est suivant ses conseils que j’ai constitué un dossier médical pour l’enfant, lequel dossier a été envoyé à Mompellier en France, avec l’espoir de voir aboutir une prise en charge de cet enfant.

Le dossier ayant été accepte, nous avons pu mener les démarches auprès de notre département et d’autres structures sanitaires avec les différentes pièce de l’enfant jusqu’à ce que nous avons pu obtenir le Visa au niveau de l’ambassade de France. Au départ l’ambassade a donné un visa de 90 jours et a fallu l’intervention des autorités sanitaires de Mompellier pour qu’un visa conséquent soit accordé à cet enfant qui doit subir une intervention chirurgicale au niveau de ses membres inférieurs ».
Mme Sow N’Dèye Diop a profité de cette cérémonie pour remercier le département des affaires scolaires et aussi tous ceux qui n’ont jamais cessé de l’accompagner par rapport à tous qu’elle entreprend pour le bonheur de ces enfants tantôt abandonnés tantôt orphelins on tantôt engendré par une mère atteinte de maladie mentale. Par la même occasion elle a exhorté l’État à faire plus, car la prise en charge de ces enfants nécessite de grands moyens.

Quant au jeune handicapé Djibril Diallo né le 30 avril 2002 à Bamako, il a profité de l’occasion pour rendre un vibrant hommage à toutes les bonnes volonté qui ont contribué de près ou de loin à cette action sociale qui est son évacuation sanitaire en france.
Selon la Directrice de la pouponnière de Dravéla, c’est bien la première fois que sa structure bénéficie d’un secours de la sorte.

Alpha C. SOW

Le 13 Mai 2014