Partager

Des combats opposant les insurgés islamistes radicaux shebab aux forces gouvernementales ont fait au moins 11 morts vendredi matin à Mogadiscio, a-t-on appris de source officielle et auprès de témoins.
Les shebab ont lancé vers 06H00 (03H00 GMT) une offensive contre les forces somaliennes stationnées dans le quartier de Hosh, dans le sud de la capitale, déclenchant de violents combats à l’arme lourde.
« Les insurgés, soutenus par des éléments terroristes étrangers, ont attaqué nos positions à Hosh tôt ce matin et il y a eu des combats violents qui ont fait beaucoup de morts. Leurs cadavres (des insurgés) jonchent les rues de la zone« , a affirmé à l’AFP un responsable militaire gouvernemental, le colonel Ahmed Warsame.
« J’ai vu les corps de huit jeunes militants » shebab, a-t-il déclaré, ajoutant que trois soldats gouvernementaux avaient été tués dans ces combats et un quatrième blessé.
Plusieurs témoins contactés par l’AFP ont confirmé la présence de cadavres de combattants gisant dans les rues du quartier.
« J’ai vu environ 10 corps dans le quartier de Hosh. Je ne peux pas dire à quel groupe ils appartiennent car j’étais en train de fuir quand je les ai vus« , a ainsi rapporté Adan Sidow. AFP