Partager

Le Trésor public est au centre de toutes les polémiques aujourd’hui. Tiébilé Dramé, président du Parena, avait annoncé une ardoise de 100 milliards de F CFA vis-à-vis des fournisseurs locaux à ce niveau. D’autres avaient embouché pour dire que c’est plus. Le chiffre de 120 milliards F CFA a même été avancé.

Le 8 juin, le président ATT a répondu en indiquant que la dette intérieure du Mali se chiffre à 80,5 milliards de F CFA à la date du 5 juin 2008 au lieu de 100 milliards de F CFA à la fin mai 2008.

ATT dit ne pas comprendre les retards de règlement des factures qui s’accumulent au Trésor. « Je ne sais pas ce qui se passe, mais chaque fois qu’on met 30 milliards à la disposition du Trésor, on se retrouve avec un trou de 30 milliards de F CFA », a déclaré le président ATT le 8 juin, à Koulouba devant des journalistes.

Pour voir clair et surtout certainement pour mettre fin à tout ce que le président lui-même reproche à la structure, le Premier ministre, Modibo Sidibé, vient d’y dépêcher une mission du Vérificateur général.

« C’est à la demande express et par écrit du Premier ministre que le Végal est au Trésor », affirme notre source qui précise qu’il a pour mission, au-delà de la vérification d’usage, de proposer pour cette structure des plus opaques, une sorte de manuel de procédure comptable et administrative.


Alexis Kalambry

24 Juillet 2008