Partager

Les assises nationales organisées au Burkina Faso ont prolongé de cinq ans la période de la Transition à compter du 2 juillet.

La durée de la Transition prolongée de cinq ans à compter du 2 juillet 2024, indique la “Charte modifiée” de la Transition adoptée ce samedi 25 mai par les assises nationales à Ouagadougou, relate l’Agence d’information du Burkina.

Selon la Charte révisée, le Président de la Transition devient le Président du Faso et chef suprême des forces armées nationales.

Le Président du Faso, le Premier ministre et le Président de l’Assemblée législative de Transition sont en outre éligibles aux prochaines élections.

Le Chef de l’État, le capitaine Ibrahim Traoré, a procédé à la signature de la Charte modifiée et adoptée, peu après 18h, ce samedi 25 mai à Ouagadougou, précise Le Faso.net.

Source: Maliweb