Partager

une-52.jpgLa plupart des victimes de fausses promesses sont les femmes. Elles sont de plus en plus nombreuses nos sœurs qui souffrent de cette attitude malhonnête et déplacée des hommes qui ne cherchent qu’à profiter d’elles. Le cas de cette jeune fille, étudiante de son état, est révélateur. Notre interlocutrice a été victime d’une fausse promesse de mariage.

« Je n’avais que 18 ans. J’étais innocente, je croyais tout ce qu’il me disait« , se souvient Mme Touré Oulematou Sangaré. Malgré son jeune âge, notre interlocutrice semble être une femme tranquille. En effet, Oulematou a rencontré pour la première fois sur le chemin de la Fac l’homme de tous ses malheurs. Le monsieur roulait dans une voiture Mercedes de dernière marque. « Il m’a dit qu’il était arrivé d’Espagne et qu’il était venu chercher son âme sœur« , rappelle Mme Touré.

Croyant trouver l’homme de sa vie, Oulematou s’engage corps et âme pour la bonne marche de cette relation précieuse. Elle a présenté son futur mari à sa famille, ses amis et tous son entourage.

À la grande surprise de notre bonne dame, son homme de rêve avoue à son père qu’il n’a pas l’intention d’épouser sa fille parce qu’il a déjà une famille en Espagne. Lorsque notre interlocutrice lui demande des explications, le monsieur répond sans gêne qu’il voulait juste trouver quelqu’un pour passer une vacance agréable. « Jamais je n’oublierai ces mots qui m’ont poussés à tenter de me suicider« , se souvient-elle.

L’origine de son malheur

Si notre première interlocutrice a surmonté sa déception, M.D est morte de chagrin. En effet, notre regrettée avait tissé une relation de plus de 10 ans avec l’homme qui allait être à l’origine de son malheur. Son prince charmant lui avait promis le mariage, mais malheureusement pour notre sœur sans aucune explication, son ingrat de petit ami est allé se marier dans son village natal. « La surprise était grande et le pire est qu’elle ne s’entendait pas du tout à cette trahison. Je crois qu’il pouvait au moins l’avertir et la préparer à affronter la réalité« , explique la sœur de M.D qui a préféré garder l’anonymat.

Selon l’explication de la sœur de notre victime qui en veut à mort à son ex-beau-frère, c’est par désespoir que sa sœur est morte peu de temps après cette mésaventure.


L’histoire de Djenèba Diaw
est tout aussi éloquente. Notre interlocutrice effectuait un stage de perfectionnement dans un service de la place. Dès son arrivée dans la boîte, elle a été confiée à un responsable de cette entreprise. Pour mieux profiter de Djenèba son inconscient de patron lui a promis que si elle accepte ses avances, après le stage, il lui trouverait une place dans l’entreprise.  » Bête que je suis, j’ai accepté de sortir avec lui. Au bout de quelque mois précisément au moment où mon stage prenait fin, mon homme a carrément changé de comportement à mon égard. Il me critiquait chaque fois que l’occasion se présentait« , témoigne-t-elle. Malheureusement pour notre interlocutrice, elle s’est rendue compte tardivement qu’elle avait affaire à un irresponsable qui ne cherchait qu’à profiter d’elle. Djenèba finit par quitter la boîte sans attendre la fin de son stage. Selon ses dires, elle se sentait moralement très mal. « Je n’osais plus regarder personne. En plus, chaque fois que je voyais deux personnes en train de discuter, je croyais qu’elles parlaient de cette aventure honteuse que j’ai eue avec mon encadreur« , souligne Djenèba qui avoue être toujours sous le choc. Car elle n’arrive toujours pas à comprendre comment une personne peut être aussi insensible.

En attendant une solution à son problème, notre bonne dame invite toutes les jeunes filles à faire attention et d’être beaucoup plus exigeantes dans le choix de leurs partenaires.

Il faut aussi signaler que les femmes ne sont pas les seules victimes. Les hommes peuvent être aussi victimes de trahison.

Samba Diallo a accepté de révéler son problème. « Ça n’a rien d’étonnant actuellement. De nos jours, on ignore complètement le sens de l’honnêteté. Je crois aussi que c’est l’éducation car l’éducation que moi j’ai reçue ne me permet pas d’agir de la sorte. C’est pour vous dire que j’ai toujours honoré mes promesses« , explique-t-il.

Une qualité qui n’est pas partagée par beaucoup de gens actuellement. Ils sont nombreux ceux qui ne se doutent pas de l’impact de leur agissement malhonnête sur leurs victimes.

Mariam A.TRAORÉ