Partager


Après les matches de footblal de l’équipe nationale du Mali, les supporters deviennent surexcités. Les rues de Bamako deviennent le théâtre de l’insécurité pour les conducteurs de véhicules et les piétons.

Les victoires des Aigles du Mali donnent presque toujours lieu à des débordements. Dans les rues de la capitale, les enfants, les jeunes filles et garçons n’ayant pas surtout fait le déplacement au terrain font du tapage avec les tam-tams, de la féraille, des branches d’arbres entre autres.

Certains n’hésitent pas à se coucher sur la route. D’autres se permettent de cogner les véhicules. Le désordre est tel que les conducteurs de motos et de voitures sont obligés d’abandonner les voies bitumées au risque de subir des dommages.

En effet, de la manière dont on sensibilise les supporters à aller au stade, l’on devrait aussi attirer l’attention du public sur cette insécurité créée après les victoires et qu’on peut bien éviter.

Nous aimons bien les victoires de l’équipe nationale, mais il est temps que les citoyens fassent preuve de civilité. Ne peut-on pas bien fêter dans la sérenité?

Dado CAMARA

04 Juin 2008