Partager

La commission des Affaires étrangères du Sénat américain a reporté à une date ultérieure une audition prévue jeudi sur le rôle de BP dans la libération du Libyen Abdelbaset al-Megrahi condamné pour l’attentat de Lockerbie, a indiqué mardi le sénateur démocrate Robert Menendez.
Un peu plus tôt dans la journée, M. Menendez avait déploré l’annonce par BP du fait que Tony Hayward le directeur général de la compagnie ne se rendrait pas à l’audition de jeudi. « J’aurais pensé qu’une compagnie en délicatesse avec les Américains pour avoir dévasté le golfe du Mexique aurait coopéré entièrement », a-t-il écrit dans un communiqué. »Ils ont fait obstruction », a dit M. Menendez lors d’une conférence de presse en parlant des responsables de BP qui selon lui ont quelque chose à cacher. L’audition qui sera reprogrammée sera couplée à une enquête formelle sur le cas de M. Megrahi.BP est accusé d’avoir exercé des pressions pour la libération de Megrahi en vue de faciliter la signature d’un contrat d’exploration d’hydrocarbures au large de la Libye.La position de BP est la suivante: la compagnie a fait pression pour que Londres accélère la conclusion d’un accord de transfèrement de prisonniers (PTA) avec la Libye pour obtenir des contrats dans ce pays, mais n’a jamais spécifiquement insisté sur le cas Megrahi.AFP.