Partager

Selon l’Unicef, les attaques contre les enfants dans les zones de conflit ont pris des proportions alarmantes tout au long de l’année passée. Selon ses responsables, beaucoup d’entre sont victimes de ces conflits, de malnutrition, de maladies et de traumatismes alors qu’ils sont privés de services de base. Au Mali, cette information relance le débat sur les conditions des enfants. Les organisations de protection de l’enfance tirent la sonnette d’alarme et appellent à des mesures urgentes.

Du 08 Janvier 2018