Partager

Il y a de cela plus de six mois que les populations de la commune VI ne dorment plus que d’un œil suite à des agressions récurrentes par des individus non identifiés dans les domiciles et dans certaines petites entreprises de la place. Dans la nuit du 1er octobre dernier, c’est la famille d’un grand commerçant de la place à Magnambougou qui a été la cible d’un groupe de malfrats composé de Yacouba Sidibé, Mohamed Sidibé et leurs complices. Ces derniers ont été arrêtés par les limiers du commissariat du 7ème arrondissement quelques heures après leur forfait.

Aux dires des éléments de la brigade de recherche du 7ème arrondissement, leur service a été informé de l’attaque du domicile d’un grand commerçant de la place à Magnambougou.

C’est ainsi que, le commissaire principal du 7ème arrondissement, Almoubareck Aldjoumagatou a dépêché une équipe sur les lieux pour faire le constat et tenter de mettre la main sur les auteurs de ces activités crapuleuses.

Avant l’arrivée des limiers sur les lieux de l’attaque, les malfrats avaient déjà fini leur forfait en emportant plusieurs objets de valeur comme des ordinateurs portables, des téléphones mobiles et une importante somme d’argent.

Le chef de la brigade de recherche du 7ème arrondissement, Modibo Yossi, a mis son réseau d’information en branle pour retrouver les auteurs de cette attaque.

Et compte tenu de la performance du réseau d’information de l’inspecteur Modibo Yossi deux malfrats seront rattrapés quelques heures plus tard dans leur domicile. Ils avaient en leur possession plusieurs d’objets de valeur soutirés à la famille du commerçant et trois pistolets de fabrication artisanale dont ils se servaient pour leurs opérations. Yacouba Sidibé et Mohamed Sidibé ont été conduits au commissariat de police du 7ème arrondissement pour des investigations approfondies.

A l’interrogatoire, ils sont passés aux aveux, en affirmant qu’ils ont commencé leur opération en commune VI il y a de cela huit mois. Ils ont reconnu une dizaine de cas de braquage à main armée. Le commissaire du 7ème arrondissement a profité de cette arrestation pour inviter les populations de sa zone d’intervention à une franche collaboration, afin de sécuriser les personnes et leurs biens.

Aujourd’hui, les deux malfrats, Yacouba Sidibé et Mohamed Sidibé méditent sur leur sort au 7ème arrondissement.

Ils seront mis à la disposition de la justice dans les jours à venir pour répondre de leurs actes.

Cléophas TYENOU, Stagiaire

L’Indépendant du 10 Octobre 2013