Partager

Dans la nuit du lundi 2 au mardi 3 juin, Amara Doumbia et son complice Vieux ont, lors d’une attaque à main armée, agressé deux étudiants de l’Université de Bamako avant d’enlever leur moto Jakarta. Les deux malfrats furent pourchassés par la population, ameutée par les cris des deux victimes. Vieux réussit à prendre le large. Amara Doumbia, quant à lui, n’eut sa vie sauve que grâce à l’arrivée de l’inspecteur Macky le Lynx.

Aux environs de deux heures du matin, dans la nuit de lundi à mardi, deux étudiants de la Faculté des sciences juridiques et politiques, Almamy Traoré et Oumar Sylla, après une soirée bien mouvementée passée à la Cité Unicef, ont pris congé de leurs amis. Ils roulaient sur une moto Jakarta et se dépêchaient de rentrer chez eux.

Arrivés au dernier ralentisseur, juste au niveau de l’immeuble UATT, Amara Doumbia et son acolyte Vieux, deux repris de justice, armés d’un pistolet pour le premier et d’un couteau commando pour le second, ont surgi de l’obscurité et se sont rués sur les deux étudiants. Ces derniers se sont vite retrouvés dans le fossé avec la moto qu’ils ont abandonnée pour chercher leur tête.

C’était d’ailleurs le résultat escompté par les malfrats, qui se sont aussitôt emparés de la moto. Malheureusement pour eux, pour défaut d’allumage, ils n’ont pas pu remettre la moto en marche.

De leur côté, les étudiants se sont mis à hurler fort jusqu’à ameuter tout le quartier. Les gens ont aussitôt accouru de tous les côtés et, en un laps de temps très court, tout le quartier a été bouclé.

Les deux malfrats ont donc, par la suite, été pourchassés par une foule en furie. Au même moment, une fois alertée, une patrouille dirigée par Boubacar Hamidou Maïga et celle de la brigade de recherche, avec à sa tête l’inspecteur Macky le Lynx, se rendirent sur les lieux.

Après une course poursuite, Vieux réussit à semer ses poursuivants. Amara Doumbia fut, quant à lui, rattrapé par la clameur publique. Il fut copieusement amoché et ne dût sa vie sauve que grâce à l’arrivée de Macky le Lynx. Celui-ci le conduisit tout d’abord à l’hôpital Gabriel Touré, avant de le ramener au poste de police.

Pour le moment, la police a engagé des recherches pour retrouver Vieux.

Pierre Fo’o MEDJO

05 Juin 2008