Partager

Un style simple de s’habiller qui faisait jadis la parue de nos Mamans et nos jeunes sœurs, une manière de s’habiller sans laisser entrevoir les parties intimes du corps, une façon admirée et soutenue par le patriarche et la matriarche, il s’agit de draper ou enrouler le pagne autour de soi. Cette pratique, attacher un pagne, est devenu un vrai calvaire pour les filles 2.0.  

Dans les lycées et universités, dans les entreprises, dans les restaurants, dans les rues, dans les villes etc, il est très rare de voir une jeune citadine attacher un pagne. Celles qui le portent sont en majorité des aides ménagères. Cet habillement tant exemplaire et apprécié par nos grands parents se trouve aujourd’hui piétiné par la future génération. Elle a abandonné le pagne pour plusieurs raisons. 

Oumou Danté n’a pas eu la chance d’avoir une mère qui lui a appris aussitôt à attacher le pagne. Sa mère est une douanière et la jeune étudiante depuis son bas âge, n’a jamais vu il ne serait qu’une seule fois sa mère attacher ce tissu. Ainsi toute la garde-robe de Oumou Danté comporte tous genres d’habits  sauf un pagne. D’après la jeune fille, ce qui a fait qu’elle ignore les techniques d’attacher un pagne. « Je n’ai pas eu la chance d’avoir une mère qui adore cette manière de s’habiller. Du coup, même si elle part au marché, elle m’achète toujours des prêts-à-porter. Mon père fait la même chose » dit-elle. 

Pour une question de sécurité, certaines filles ont abandonné le pagne au profit des habits se trouvant dans les magasins. Elles préfèrent les jeans qui ne trahissent jamais. « Dans la ville surtout au milieu des gens, le pagne peut trahir en tombant ou même pendant une bagarre avec une  amie, le pagne peut nous abandonner.  Raison pour laquelle j’adore les jeans> » a ajouté Ada Diome, étudiante.

Certaines ont un autre motif pour détester le pagne. Ce sont les filles qui se disent ‘ Filles branchées et civilisées’ , elles n’osent pas rêver au pagne a fortiori l’attacher. « Le pagne est fait pour les aides ménagères et les personnes âgées. Je n’oserais jamais de la vie l’attacher pour deux raisons : d’abord, je ne suis pas belle avec le pagne. Ensuite, je suis dans le nouveau monde. Je ne vais pas me comporter comme les servantes ou les femmes au foyer dans la ville » a déclaré Fatim, une élève.

D’autres filles prises par la honte n’aiment pas du tout attacher le pagne. C’est peut être étonnant mais, une catégorie de filles a très honte lorsqu’elle l’attache  au milieu de leurs semblables. C’est le cas de Fily Dramé, cette jeune fille en licence 2 comptabilité. « Je ne sais pas pourquoi mais, je conclus que c’est à cause de ma forme, quand j’attache le pagne, je ne peux même pas traverser la porte de notre cours, à plus forte raison, sortir dans la rue. Je confie mon accoutrement aux saris, aux dampés, aux jeans Etc. » a conclu la jeune fille non friande du pagne. 

Même si le pagne est moins porté par les jeunes filles citadines, il reste en mode surtout quand il s’agit de faire du mannequinat ou de participer aux fêtes traditionnelles. 

Adama Sanogo

@Afribone