Partager

Le chef de l’Etat, Amadou Toumani Touré, a procédé, le vendredi 2 février dernier, à l’inauguration du tout nouveau Centre de santé de référence de Fana. Un joyau d’une valeur de près de 900 millions de F CFA financés à 90 % par la Banque mondiale et à 10 % par le budget national. Pour l’occasion, la population de Fana a réservé un accueil coloré au Chef de l’Etat.

C’est dans une ambiance colorée de sons de musique et de danses traditionnelles que la population de Fana et de ses environs a réservé un accueil des plus chaleureux au président de la République, Amadou Toumani Touré. L’inauguration du Centre de santé de référence (CSRef) a enregistré, outre la présence du Chef de l’Etat, celle de la ministre de la Santé, Mme Maïga Zeïnab Mint Youba, du représentant de l’OMS au Mali, Lamine Cissé Sarr, du gouverneur de la région de Koulikoro, Mamadou Issa Tapo.

A l’honneur pendant deux jours, Koulikoro, 2e région économique du Mali, ne cesse de bénéficier de réalisations au profit de sa population. En effet, après avoir inauguré, le mercredi dernier, deux importantes infrastructures – la piste rurale de Tienfala et l’adduction d’eau potable de Moribabougou -, Amadou Toumani Touré, vient de faire encore des heureux à Guegneka, commune du cercle de Fana, en mettant à leur disposition un nouveau Centre de santé de référence. Situé sur la route nationale (RN6), Fana est un grand carrefour dont le relèvement du plateau technique s’est imposé comme une nécessité aux regards de l’ampleur des activités.

Avec une population de 32 000 âmes, le nouveau Csref bâti sur une superficie de 45 900 m2, est composé, en plus du magasin, de la maternité et de la morgue, de plusieurs autres blocs: deux techniques, deux d’hospitalisation, un pour les entrées, un pour l’administration, un pour les consultations, un pour la chaîne de froid, un pour les accompagnants et un pour les opérations.

Le maire de la commune de Guegneka-Fana, Abdel-Kader Traoré, après avoir souhaité la bienvenue aux hôtes, a salué l’engagement du Chef de l’Etat dans la lutte contre la pauvreté qui a permis à son cercle de bénéficier d’infrastructures qui sont, entre autres, la reconstruction de la route Nangola-Doïla et Dioila-Massigui, la mise en œuvre de la mini adduction d’eau en 2003 et le projet définitif d’adduction d’eau de Fana.

A tout cela vient s’ajouter l’inauguration du nouveau centre qui témoigne à suffisance de toute sa signification. Il permettra aux communes voisines et à beaucoup d’autres usagers, de par sa position géographique, de profiter des soins et des interventions de qualité, a-t-il indiqué. Avant d’interpeller ATT à aider la commune de Guegneka pour l’achèvement de la grande mosquée de Fana en chantier depuis 30 ans.

La ministre de la Santé, Mme Maïga Zeïnab Mint Youba, surnommée la « Nyéleni de la Santé » vu son engagement depuis sa nomination à la tête du département pour améliorer constamment la santé des populations et les conditions de vie et de travail des agents socio sanitaires, a tenu à remercier l’ensemble des partenaires techniques et financiers. « Le ministère de la Santé a réalisé cet investissement important pour répondre aux objectifs à lui assignés dans le cadre du programme de développement socio sanitaire. Il s’agit principalement de l’accessibilité géographique aux services des districts sanitaires et de l’amélioration de la qualité des services de santé« , a-t-elle précisé. A ses dires, le nouveau centre de santé intègre la référence respectant les normes internationales.

Outre les consultations, les hospitalisations en médecine et en chirurgie, les patients pourront bénéficier sur place de soins dentaires et ophtalmologiques. Elle a aussi signalé l’effort exceptionnel à renforcer, en nombre et en qualité, le personnel chargé d’animer l’arsenal sanitaire. Le Président de la République a félicité la ministre de la Santé pour tous les efforts qu’elle ne cesse d’entreprendre afin d’améliorer la santé de la population, ainsi que l’ensemble des partenaires techniques et financiers. La construction du centre, a-t-il souligné, a créé plus de 275 emplois. Avant d’annoncer que la prochaine construction de nouveaux hôpitaux, CSCOM et CSref bouclera entièrement la forte demande sociale en matière de santé.

Il a exhorté la population et le personnel socio sanitaire à faire bon usage de ces infrastructures et à tirer le meilleur profit du Centre de santé de référence de Guegneka. Le Chef de l’Etat a également annoncé que, courant 2007, Fana bénéficiera des travaux d’adduction d’eau d’un montant de 1 milliard 868 millions de F CFA avec la réalisation d’un château d’eau de 500 m3 et ses 15 réseaux de distribution dont les branchements bénéficieront à plus de 250 particuliers.

A noter qu’un diplôme de reconnaissance a été remis au Président de la République de la part des jeunes de la ville de Fana. Le clou de l’événement a été la coupure symbolique de ruban par ATT.

Ramata TEMBELY

05 février 2007.