Partager

douentza.jpgEn début de semaine, le président de la république Amadou Toumani Touré a commencé un périple dans le Nord du Mali. En effet, lundi, il s’est rendu successivement à Gossi (commune rurale de Rharous), Hombori, Boni et Douentza (région de Mopti).

A Gossi, sur la place publique, la population est sortie massivement pour accueillir la délégation présidentielle arrivée aux environs de 8h20.

Gossi, commune rurale de Rharous, comprend 19 743 habitants composés essentiellement de peuls, bozo, tamasheqs et arabes, qui pratiquent principalement l’élevage et l’agriculture.
Au nom de ses mandants, le maire de Gossi, Moussa Ag El Mouner a exprimé quelques doléances de sa commune au chef de l’état, notamment l’électrification du village, la réalisation d’une adduction d’eau pour développer les activités agricoles et le renforcement des unités de sécurité.
En réponse, annonce a été faite par le président Touré de la construction d’une nouvelle brigade de gendarmerie afin de renforcer la sécurité dans la zone, la réhabilitation des locaux de la sous préfecture et du tronçon Sevaré-Douentza-Gossi dont les travaux démarreront dans quelques mois et généreront des emplois pour les jeunes du village.

De même, promesse a été faite par ATT, de financer à hauteur de 20 millions de Fcfa, la construction de la Maison des femmes et de celle des jeunes.

Après Gossi, la délégation est arrivée aux environs de 10H20 à Hombori. Sur la place publique, une foule enthousiaste a accueilli le chef de l’état.

Commune de 20 villages et 4 fractions, Hombori comprend 17 115 habitants constitués de Sonrhaï, Peuls et Arabes.

Almamy Gariko, maire de Hombori, tout en saluant la construction d’une nouvelle brigade de gendarmerie, ainsi que l’arrivée de la téléphonie mobile, a énuméré quelques préoccupations de ses mandants, comme le manque de points d’eau, cause de beaucoup de souffrances chez les populations de la localité.

En réponse, promesse a été faite par le président Touré de s’investir pour réaliser dans un bref délai des infrastructures d’adduction d’eau à Hombori avec le démarrage des travaux du projet hydraulique villageoise financé par l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), de renforcer les infrastructures socio sanitaires.

Puis, à la suite des interventions, la brigade de gendarmerie de Hombori a été inaugurée par Amadou Toumani Touré.

Après Hombori, direction Boni, situé aux flancs de deux gigantesques collines. La délégation présidentielle y a été accueillie aux environs de 14h20 par une foule très nombreuse.
Tout en saluant la construction dans sa circonscription de 13 banques de céréales, et d’une tribune officielle sur la place publique, annonce a été faite par le maire de Boni, Boukary Cissé, de l’électrification et de la connexion de Boni sur un réseau de téléphonie mobile, pour bientôt.
Le président Touré quant à lui, tout en saluant l’élan de développement amorcé par la commune rurale de Boni a promis de renforcer les actions de développement, avec la construction dans un bref délai une brigade de gendarmerie et d’un centre pour les femmes et un autre pour les jeunes, chacun d’un coût de 5 millions, ainsi que d’un projet hydraulique villageoise financé par l’Uemoa.

Dans l’après-midi, la délégation est arrivée à Douentza, où une foule nombreuse l’a accueillie sur la place publique.

Ici, Amadou Toumani Touré a procédé au lancement des travaux du projet d’hydraulique villageoise d’un coût total de 2,7 milliards de Fcfa, financés par l’Uemoa.

Ce projet, selon le ministre des Mines, de l’Énergie et de l’Eau, Hamed Diane Séméga, participe de la mise en œuvre du plan national d’accès à l’eau potable pour la période 2004-2015 et va contribuer à améliorer les conditions de vie des populations bénéficiaires.

Sa mise en œuvre dans un délai de 7 mois, a précisé le ministre Séméga, va permettre la construction de 83 forages dont 65 positifs équipés de pompes à motricité humaine dans le cercle de Douentza et 140 autres à Nianfunké, 136 à Goudam et 90 à Gourma Rharous et Tombouctou.

Ensuite, le chef de l’état a procédé à la pose de la première pierre de la salle des spectacles de Douentza d’un montant de 100 millions de Fcfa.

Partout où il est passé, le président Touré a appelé les populations à sortir massivement les jours des élections pour voter.

Hier mardi, la délégation présidentielle s’est rendu à Sévaré, Fatoma et Sofara.

14 mars 2007.