Partager

La rumeur circule avec insistance depuis plu­sieurs jours : surpris par l’ampleur et la pugnacité de l’opposition face à son éventuelle victoire au premier tour de l’élection présidentielle du 29 avril, le président-candidat, Amadou Toumani Touré aurait été victime d’une grave crise. Conséquence : il aurait été évacué avec célérité sur l’hôpital pari­sien du Val de Grâce.

Certaines sources affirment que l’évacuation a eu lieu dans la nuit du diman­che 6 au lundi 7 mai. Contacté par nos soins, un membre de la Cellule de communication de la pré­sidence de la République dit avoir été informé de cette rumeur dans la journée du lundi par un autre confrère, li ne nous en a pas dit plus.

Toujours du côté de Koulouba, certains proches collaborateurs du président sortant s’évertuent à faire croire qu’il se porte bien, qu’il n’a aucun en­nui de santé et qu’il attend dans la sérénité la pro­clamation des résultats définitifs par la Cour consti­tutionnelle.

Un député de l’ADP nous a également confié que le président est en bonne santé et qu’il a même eu une conversation téléphonique avec lui dans la journée du lundi.

Chose curieuse toutefois, le président ATT n’a fait aucune apparition publique depuis la proclamation des résultats provisoires par le Général-ministre Kafougouna Koné. Toute chose qui alimente la ru­meur publique sur le mauvais état de santé du loca­taire de Koulouba. La meilleure façon de démentir une telle rumeur est une apparition publique de la personne concernée.

En tout état de cause, nous présentons nos voeux de prompt rétablissement au président ATT au cas où sa maladie serait avérée.


Chahana Takiou

09 mai 2007.