Partager


Favori pour conserver son titre, le Mali a été finalement devancé par le Burkina lors de la 15e édition du Tournoi de la solidarité (athlétisme). En effet, contre toute attente, les athlètes du Pays des hommes intègres sont montés sur la plus haute marche du podium avec 470 points après trois jours de compétition (du 25 au 27 mai 2007) à domicile.

Les lampions de la 15e édition du Tournoi de la solidarité d’athlétisme se sont éteints dimanche dernier au Stade du 4-Août de Ouagadougou. Ce tournoi, au-delà de l’activité sportive, permet de renforcer la cohésion entre les différents athlètes de la sous-région, de donner un nouvel élan à l’athlétisme des pays concernés.

Les 6 pays (Mali, Burkina, Bénin, Togo, Niger et Côte D’ivoire) engagés dans les différentes disciplines d’athlétisme (100 m, 200 m, 400 m haies, saut en longueur, disque, etc.) ont donné à l’événement un cachet particulier cette année.

Au finish, c’est le Burkina Faso qui s’est hissé sur la plus haute marche du podium de ce tournoi avec 470 points. Le Pays des hommes intègres succède ainsi au Mali qui se classe second avec 463 points. Notre pays est suivi du Bénin, 3e avec 350 points.

Malgré cette seconde place, les motifs de satisfaction ne manquent pas côté malien. On note, par exemple, la bonne performance de Mohamed Chérif Dia en saut à longueur. Il a réalisé un bond de 7,77 m, battant ainsi le record du Tournoi de la solidarité et celui du Mali. Dia détenait déjà le record national de la discipline avec 7,61 m.

Un autre Malien s’est illustré sur les 800 m. Il s’agit de Moussa Camara qui, après sa piètre prestation à la précédente édition, s’est bien relevé à Ouaga en remportant cette course chez les hommes. On peut aussi noter le bon comportement dans l’ensemble d’autres athlètes maliens comme Kadiatou Camara (championne du Mali des 100 et 200 m), Ibrahim Maïga (nouveau recordman des 400 m haies avec 25 » 49), Yah Koïta (championne saut en longueur), Koussé Koné (saut en hauteur) et autres Rafan Berthé sur les 400 m haies également. L’équipe malienne était renforcée par la venue des professionnels tels Moussa Sissoko et Mahamoud Hanne (400 m).

Pour rappel, le Tournoi de la solidarité, dont l’objectif est d’améliorer le niveau de l’athlétisme en Afrique de l’Ouest, a produit des athlètes de haut niveau qui figurent dans le haut du tableau de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF). Malgré des performances remarquables réalisées à Ouagadougou, les athlètes ont souvent étalé de nombreuses insuffisances dans les différentes disciplines.

Les responsables de l’athlétisme africain en sont heureusement conscients. Ils s’engagent désormais à offrir une meilleure condition de travail aux athlètes du continent à travers les bourses de stage. Il s’agit déjà de mieux les positionner pour les Jeux africains d’Alger en juillet prochain et leur permettre, dans un proche avenir, de chauffer les pistes mondiales d’athlétisme. A l’image du Franco-Malien Naman Kéita sacré le week-end dernier à Brazzaville (sur les 400 m haies), lors du Grand prix de la dite ville.

Signalons que la délégation malienne était forte de 60 membres dont 51 athlètes.

Boubacar Diakité Sarr

29 mai 2007.