Partager

L’animation et la présentation ne cessent de séduire les jeunes qui sont obstinés à être de bons orateurs à la radio, à la télévision, sur scène, ou dans la vie sociale. C’est dans cette optique de donner une nouvelle chance à cette jeunesse qu’Ora Moussa Diawara donne des ateliers de coaching et de développement personnel aux jeunes étudiants et certains professionnels. Interview.

-Pouvez-vous nous définir un atelier de coaching et de développement personnel ?
OMD:
Les ateliers de coaching et de développement personnel sont des ateliers basés sur le développement personnel. Ils sont animés par des formateurs et des coachs. Lors de ces ateliers, on fait du coaching et on développe la personnalité des participants. Il n’y a pas un seul domaine spécifique, c’est dans tous les domaines de compétence où les jeunes veulent exceller. Nous proposons des formations dans différents domaines que ça soit dans la prise de parole en public, durant l’animation et dans les domaines professionnels.

-Quel objectif visez-vous à travers vos ateliers de coaching et de développement personnel ?
OMD:
L’objectif de mes ateliers est de promouvoir une jeunesse plus engagée dans le domaine de l’animation ainsi que dans la présentation et de décoloniser des mentalités vis-à-vis de certains reflexes comme la timidité, le blocage psychologique, la peur de parler en public. Nous essayons de faire sortir ces jeunes de leurs zones de confort afin qu’ils deviennent plus dynamiques.

-Quelle est l’importance de ces ateliers de coaching et de développement personnel pour les jeunes étudiants et professionnels ?
OMD:
Les séances de coaching et de développement personnel aident beaucoup les jeunes étudiants et les professionnels. Nous outillons les ressources humaines précisément les jeunes, face aux enjeux sociaux et économiques du moment. Comment nous faisons pour aider ces jeunes ? Nous avons créé des ateliers de coaching et de développement personnel qui est un programme de renforcement de capacité des jeunes à travers des formations, des conférences, des excursions pédagogiques, les plaidoyers, les projections etc. Ces ateliers contribuent au changement de mentalité et de comportement chez les jeunes. Ils permettent de renforcer leur résilience face à la crise multidimensionnelle que nous affrontons. Les jeunes corrigent également leurs lacunes grâce à ces ateliers au fur et à mesure qu’ils viennent participer. Sans oublier que l’un des avantages bénéfiques de ces ateliers, est la maitrise de soi en face d’un public, autrement dit la confiance en soi.

-Les ateliers sont-ils payants ou gratuits ?
OMD:
la formation est gratuite pour tous ceux ou celles qui veulent y participer. La gratuité de la formation se justifie par le fait que tout le monde n’a pas la chance de financer le coût. Nous offrons à ces jeunes la chance de réaliser leurs rêves sans trop dépenser. A la fin de chaque formation, nous octroyons une attestation de participation à tous les participants. En dehors de cela, nous mettons à la disposition de ceux qui veulent encore pousser leur formation, une séance plus avancée de trois mois, à quinze mille francs cfa qu’ils payeront par étape. Et dès qu’ils finissent la formation, non seulement ils proposeront un projet que nous accompagnerons, mais aussi nous pouvons les confier à des structures pour des stages de perfectionnement. A leur sortie, ils seront aptes à animer et présenter partout où ils veulent.

-De votre début à aujourd’hui, quel est votre bilan en matière de formations ?
OMD: Rappelons que l’atelier a commencé depuis 2013 et elle a eu à former plusieurs jeunes qui travaillent déjà dans des structures ou sont des stagiaires dans le monde professionnel comme au CICB, à l’ORTM etc. Je ne serai pas en mesure de tout citer car, ils sont vraiment nombreux. Il y a beaucoup de jeunes qui m’appellent et me félicitent pour la formation, en me disant qu’ils arrivent à vaincre le stress en face de leur public, je ne peux que me réjouir de ce résultat.


Adama Sanogo

@Afribone