Partager

L’humour est un domaine qui attire de plus en plus la couche juvénile au Mali. Tel est le cas de Astou N’diaye Diallo, qui a fait de l’humour sa passion.

Du haut de ses 65 kilogrammes, avec un corps bien potélé, elle mesure 1m,62. Quand elle monte sur la scène, le silence s’installe, l’écoute prend place, les mouchoirs sortent des poches, le spectacle hilarant prend son envol.


Ayant étudiée la filière « dessin bâtiment », cette jeune pouvait devenir une ingénieure. De cette branche d’étude, Astou se verra devenir une humoriste au fil du temps. Inspirée des jeux de scènes de Mama dans ‘’Dou la famille’’, cette jeune fille incarne en elle l’art de faire rire le public. Lors de ses différents spectacles, le public ne s’en lassa point. Bien qu’elle soit encore jeune, voici une humoriste qui attire plus l’attention du public à travers ses histoires très drôles.


L’humour est une passion pour Astou, elle a nourri cet amour en elle à travers les spectacles d’humour auxquels elle a assisté plusieurs fois sur les écrans. En ce qui concerne son inspiration, elle la tire de différents thèmes surtout des actualités qui concernent notre pays, c’est ce qui fait d’ailleurs sa force.


Selon les fans, Astou N’diaye Diallo est une humoriste presque parfaite. « Elle sait faire rire les gens. lors de Yélé Massa, elle s’est imposée. Et puis, sa force est qu’elle touche du doigt les défauts de la société avec l’humour, elle fait l’humour en embrassant l’actualité » ; dit Générale Soukouna.


Elle a évolué dans l’ombre avec des tonnes d’histoires dans son ventre, qui étaient méconnues jusque-là du le public. Après avoir passé plusieurs castings sans succès, elle s’inscrit au Yélé Massa afin de promouvoir son talent. Elle se fait alors encadrer par l’humoriste international malien Cheiknito. « J’ai préparé ce concours jours et nuits comme une folle. Je remercie mon coach Cheiknito pour son accompagnement. Il a fait de son mieux pour moi. Je suis prête pour le concours » ; dit-elle.


Au Yélé Massa, Astou N’Diaye Diallo met en pratique ses séances de répétition, elle capte l’attention du public. Après trois passages pour chacun des candidats, au milieu des jeunes humoristes composés de femmes et hommes, Astou s’impose et remporte le prix. Ce qui fera d’elle, la championne nationale de Yélé Massa.

Adama Sanogo

@Afribone