Partager

L’Association pour le Développement du Cercle de Goundam (ADCG) a tenu son assemblée générale ordinaire, le samedi 21 Janvier 2017 au centre islamique d’Hamdallaye sous la houlette du président de la dite association Mohamed Fall et devant un parterre de membres de son bureau et de ressortissants du cercle. A l’issu des travaux, le président Fall a rendu le tablier malgré ses résultats prodigieux qui ont permis au cercle de faire face aux multiples défis de l’heure.

Le président de l’Association pour le Développement du cercle de Goundam (ADCG) Mohamed Fall a entamé ses propos en traçant le tableau sombre de la crise qui a secoué le septentrion malien avec son lot de conséquences fâcheuses. « Au plus profond de la crise, les membres de l’ADCG ont été actifs et leurs actions positives et efficaces ont permis au cercle et à toutes les régions du Nord d’affronter les difficultés du moment », souligne-t-il. Il indiquera qu’à ces multiples activités, il faut greffer l’organisation de l’assemblée générale extraordinaire du 26 Mai 2012 pour pallier à des situations d’urgence alimentaires. Mohamed Fall a cité une kyrielle d’autres activités exécutées par l’association sous sa conduite comme : la contribution à la gestion de l’inondation de juillet 2011 avec un appui de 2millions de FCFA remis aux autorités du cercle ; « l’opération 10 tonnes pour Goundam » qui a permis de collecter des dons en nature et en espèces à hauteur de 5 718 000 FCFA pour les habitants du cercle etc. Selon lui, l’Association au-delà de ses nombreuses activités traditionnelles du champ de la solidarité et de l’entraide au bénéfice des populations du cercle a, pendant cette période sombre de l’histoire du Mali, marqué d’une pierre blanche sa détermination dans le combat pour préserver l’unité nationale par des actions vigoureuses en contribuant à l’effort de guerre en soutien aux forces armées maliennes, par l’organisation de marche de soutien aux populations des régions occupées. Le président a déploré les pertes en vies humaines engendrées par la crise tout en rassurant les autorités de l’engagement des membres de l’association. Il a noté que le combat des ressortissants du cercle est de faire du cercle de Goundam une région du Mali vu l’engagement des filles et fils de Goundam. Le secrétaire générale de l’ADCG Abdou Diop a passé au crible le rapport d’activité de l’association ainsi que le bilan financier. Après ces travaux, une commission a été mise sur pied pour diriger les activités qui devaient aboutir à la mise en place d’un nouveau président et d’une nouvelle équipe pour mener à bon port l’association.

Moussa Samba Diallo

Du 23 Janvier 2017