Partager

Dans le cadre de la visite du Recteur de l’Université Senghor d’Alexandrie en Egypte, le Professeur Fernand Texier, l’Association Malienne des anciens de l’Université Senghor a organisé une cérémonie à l’honneur du Recteur, le mardi 24 février 2009 à l’espace culturel le Santoro.

Cette rencontre avec le patron de l’université Senghor avait un double objectif pour les organisateurs. Il s’agissait pour eux d’échanger avec le professeur Fernand Texier et informer l’opinion nationale sur l’existence de cette université.

Dans son intervention, le président de l’association, Lassana Fofana après avoir souhaite la bienvenue au Recteur a expliqué brièvement les raisons de l’existence d’une association des anciens de l’Université Senghor. «Après notre formation, nous sommes restés ensemble pour maintenir l’esprit senghor. Et cela dans le but de créer un groupe de cadres africains pour participer pleinement au développement du continent africain, en droite ligne avec l’esprit Senghor, la culture de l’excellence» a-t-il expliqué.

Les produits de l’Université Senghor évoluent dans plusieurs domaines du développement, aussi bien dans le secteur public que privé.

Cette association qui se veut une association de solidarité dispose d’un fonds social pour aider les membres.

Le projet de création d’une université francophone au service du développement africain a été présenté et adopté au Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays ayant le français en partage, à Dakar, en mai 1989.

Il a permis, en octobre 1990, l’ouverture de l’Université Senghor, établissement privé de 3e cycle reconnu d’utilité publique internationale. Former des ressources humaines pour le développement africain, c’est la raison d’être de l’Université.

L’Université Senghor a pour vocation d’être une université francophone internationale de 3e cycle à finalité professionnelle, au service du développement africain. Elle prépare aux métiers du développement dans la ligne du sommet de Ouagadougou. Pour le Recteur le professeur Ferdinand Texier, l’objectif de l’Université Senghor d’Alexandrie en Egypte est de former les cadres opérationnels pour répondre aux besoins de l’Afrique.

Elle pilote des projets en matière de développement à travers les travaux des ses étudiants, tissant notamment un réseau de compétences et d’expertises au moyen de la professionnalisation de ses auditeurs, des formations continues et à distance.

Elle est un pôle d’échanges et de rencontres dans l’espace francophone. Elle organise des colloques, séminaires et conférences dans les domaines de son champ d’action, en collaborant avec les autres opérateurs et institutions de la Francophonie.


Nouhoum Dicko

26 Février 2009