Partager

Association internationale des régions francophones : Le Mali abritera la prochaine assemblée générale

En plus de l’obtention de l’organisation de la prochaine assemblée générale à Bamako, le président du Haut conseil des collectivités (HCC), Mamadou Satigui Diakité, s’est battu pour permettre à notre pays d’avoir plusieurs places au sein du nouveau bureau de l’association internationale des régions francophones (AIRF).

Le président du Haut conseil des collectivités, Mamadou Satigui Diakité, accompagné d’une forte délégation, a pris part du 12 au 13 décembre 2018 au conseil d’administration et à l’assemblée générale de l’AIRF.

L’ordre du jour du conseil d’administration et de l’assemblée générale de l’AIRF comprenait, notamment, la présentation et l’approbation des bilans moral et financier et du rapport d’activités des trois groupes de travail issus du conseil d’administration de l’association. Cette rencontre a été l’occasion pour les régions participantes de tenir des rencontres institutionnelles de haut niveau permettant le réseautage et des rencontres networking avec des entrepreneurs internationaux.

En prélude à cette assemblée générale, la capitale sénégalaise a abrité les rencontres économiques de l’AIRF et de la CPCCAF (conférence permanente des chambres consulaires africaines et francophones), sous le thème «Coopération décentralisée et développement économique, mobilisation du secteur privé».

Ces rencontres ont servi de plateforme pour les participants de débattre des moyens à même de réaliser le développement économique, d’appuyer la décentralisation et de consacrer le rôle des régions. Il s’agissait également de prospecter les mécanismes de financements des projets, de promouvoir la culture et de soutenir la jeunesse et la formation.

De plus, les participants ont examiné nombre de questions d’actualité ayant trait à la coopération internationale décentralisée, au développement économique, à la mise en place d’un climat propice à l’investissement pour le secteur privé, aux énergies renouvelables, à l’agriculture et à d’autres projets.

Du côté de la délégation malienne conduite par le président du HCC, la moisson a été bonne. Le président Diakité a accordé des audiences à plusieurs personnalités dont son homologue du Sénégal Tanor Dieng et le secrétaire général de l’AIRF, le Marocain Abdelkébir Berkia.

Au cours des rencontres de haut niveau, M. Diakité a plaidé la cause malienne. Une stratégie qui a payé car il a non seulement obtenu l’organisation de la prochaine assemblée générale de l’AIRF au Mali, mais aussi, il est parvenu à obtenir des places pour les Maliens dans le nouveau bureau de l’association internationale des régions francophones.

Il s’agit de Bandiougou Diawara vice-président et Yaya Bamba, membre du bureau. D’autres Maliens ont fait leur entrée dans le conseil d’administration de l’AIRF, notamment Siaka Dembélé.

Notons que le vice-président de la région Rabat-Salé-Kénitra, Abdelkébir Berkia, a été reconduit à son poste de secrétaire général de l’Association internationale des régions francophones (AIRF). Co-fondateur de l’AIRF, M. Berkia a été réélu pour un mandat de trois ans à la tête du secrétariat général de cette instance.

Créée en 2002, l’AIRF a pour but d’établir entre les collectivités, territoires et communautés régionales francophones des coopérations, des échanges d’informations et d’expériences touchant à leurs domaines d’activité. Elle bénéficie du statut consultatif spécial de l’Organisation des Nations unies (ECOSOC-ONU) et du statut consultatif accordé aux Organisations internationales non gouvernementales (OING) par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Y. Doumbia
L’Indicateur du renouveau du 17 Decembre 2018