Partager


La création de cette académie de sports études de haut niveau au Mali est une initiative de l’Association international hoops qui a vu le jour, il y a douze ans. Cette association est aujourd’hui dirigée par Babacar Sy, un jeune Sénégalais âgé de 32 ans qui a 12 ans d’expérience internationale de coaching de basket-ball aux Etats-Unis. L’international français, Yohann Sangaré, d’origine malienne dont le futur centre de formation en basket-ball au Mali porte son nom, est le vice-président de l’Association internationale hoops. Pour la petite histoire, c’est cette association qui a contribué à sa formation.

Après une mission de prise de contact avec les autorités maliennes en juin dernier, les responsables de l’Association international hoops ont rencontré, hier mercredi 19 septembre, la presse nationale et internationale en vue de les informer sur le projet « Yohann Sangaré basket-ball school« .

La conférence qui s’est tenue à l’hôtel Salam, était animée par Babacar Sy et Yohann Sangaré en présence des responsables de la Fédération Malienne de Basket-ball.


Le projet « Yohann Sangaré basket-ball school
 » dont le démarrage est prévu pour janvier 2008, a pour ambition de détecter les jeunes talents dans le domaine du basket-ball. Le but, selon Babacar Sy, c’est de créer des opportunités pour la jeunesse malienne en vue de faire carrière à l’extérieur comme les Etats-Unis et d’autres pays européens. C’est une façon pour lui de participer au développement de l’Afrique puisque le projet est axé sur la formation sportive et éducative.

Pour mener à bien sa mission, l’association compte travailler avec l’établissement scolaire « La Lumière » à l’Hippodrome. Le choix de cet établissement n’est pas fortuit parce que c’est un complexe où les élèves pratiquent beaucoup de sports, notamment le basket-ball. Deux groupes seront dégagés pour suivre la formation. Le premier groupe sera au maximum au nombre de douze enfants âgés de 14 ans, tandis que les stagiaires du second groupe doivent avoir 14 à 18 ans.

Le but, dira Babacar Sy, est « de développer les talents en intégrant et assurant la cohérence de l’ensemble des méthodes, outils et cursus pédagogiques disponibles, à savoir les entraînements individuels, la formation scolaire, la musculation, le suivi nutritionnel et médical, les conditions d’hébergement adéquates et la gestion de la compétition à un niveau adapté« .

Pour ce faire, le centre de formation « Yohann Sangaré basket-ball school » sera structuré d’une équipe pluridisciplinaire, à savoir des entraîneurs, des managers expérimentés de haut niveau et des évaluateurs de talent et spécialistes du recrutement. « Nous avons choisi le pavillon des sports pour les entraînements. Les élèves seront internés dans une villa à l’Hippodrome. Ils vont s’entraîner chaque jour à partir de 6 heures avant d’aller à l’école et à midi aussi » a précisé Babacar Sy.

L’ambition de ce centre est de « devenir un intermédiaire reconnu, auprès des joueurs et des clubs, pour sa capacité à repérer, recruter, former et promouvoir des jeunes talents internationaux ». « Raison pour laquelle, cette formation répond autant à un enjeu fondamental pour les clubs qu’à une demande forte chez les jeunes joueurs aspirant au haut niveau issus de toutes les régions du Mali » a conclut Babacar Sy.

En tout cas, les responsables de la Fédération Malienne de Basket-ball ont accueilli ce projet avec un grand ouf de soulagement, tant les besoins sont criants dans le domaine de la formation des jeunes talents Maliens.

Alou B HAIDARA

20 septembre 2007.