Partager

L ‘Association des municipalités du Mali (A.m.m) ne cesse de défrayer la chronique. En attendant le verdict du tribunal administratif ce 14 juillet, c’est le parti Sadi d’Oumar Mariko qui a mis le pied dans le plat. Le maire de Koutiala, M. Sountoura, a démissionné de son poste au sein de l’équipe dirigée par le maire de la commune V. Son parti, Sadi, a entériné le choix de son militant par rapport au mode de désignation du bureau de Boubacar Ba dit Bill.

M. Sountara avait dénoncé les conditions d’élection de l’actuel bureau. Il a indiqué qu’il n’y a pas eu d’élection à cause des méthodes très peu orthodoxes utilisées en lieu et place des débats, à savoir la corruption à peine voilée sur fond d’achat de conscience, la violation systématique des textes régissant l’Association des municipalités du Mali.

Par exemple, l’augmentation des membres du bureau de 27 à 75 sans aucune relecture préalable des textes. Ainsi l’élu de Koutiala estime que les résultats d’une telle opération de vote ne sont pas crédibles.

………………….

Journées culturelles à Guiré et Nara:Le premier président du Mali à l’honneur

C’est en principe ce jeudi 8 juillet que s’ouvrent, à Guiré, les Journées culturelles Modibo Kéïta organisées par l’Association des femmes ressortissantes de Nara à Bamako (AFERNA – Zeïna) en collaboration avec l’Association pour la mémoire de Modibo Kéïta (AMEMOK).

A travers une telle initiative, l’AFERNA -Zeïna entend rendre hommage au Premier Président du Mali, Feu Modibo Kéïta, originaire du Cercle de Nara. Une conférence-débats sera animée sur la vie du Président Modibo Kéïta par un de ses compagnons de lutte, le doyen Amadou Traoré dit Amadou Djicoroni. Figurent également au programme les témoignages des ressortissants de la commune rurale de Guiré ainsi que des amis, parents, compagnons et admirateurs du père de l’indépendance.

Le Challenger du 09 Juillet 2010.