Partager

Un convoi humanitaire apportant des intrants agricoles et divers autres produits aux agriculteurs de la région de Tombouctou a quitté, hier la capitale.

Son départ a donné lieu à une brève cérémonie qui s’est déroulée au stade du 26 Mars. L’événement s’est déroulé en présence des représentants de la Croix-Rouge malienne, du Fonds de solidarité nationale et de l’ambassade du Royaume des Pays-Bas dans notre pays. Le convoi va acheminer 54 tonnes de vivres, 300 tonnes d’engrais, 41 tonnes de riz et 100 000 litres de gas-oil pour les pompes d’irrigation au profit des populations de la Région de Tombouctou.

jpg_assistance-tombouctou.jpgLa valeur des produits est estimée à 230 millions de Fcfa. Il s’agit d’un don de la coopération néerlandaise. L’initiative s’inscrit dans le cadre du projet d’assistance aux populations et aux producteurs de riz de Tombouctou. Il s’agit à travers ce projet de mettre à disposition des vivres pour faire face à la période de soudure. Les engrais sont destinés à permettre l’exploitation de 1000 hectares de riz en fixant les paysans sur place dans un contexte très difficile.

L’opération permettra d’augmenter leurs revenus dans le but de relancer l’économie de la région, a expliqué le directeur du Fonds de solidarité nationale, Adama Diarra. Celui-ci a remercié le donateur qui répond ainsi à un besoin exprimé par les populations de cette partie du pays occupée par des groupes armés. A terme, le projet permettra de fixer des producteurs dans leur zone d’activité notamment dans les plaines de Koriomé et Hamadia qui totalisent un potentiel exploitable de 1500 hectares.

D’autres actions du même type sont déjà en cours en faveur des paysans des cercles de Niafunké et Diré. Le représentant de la Croix-Rouge malienne, Amadou Fofana a remercié le Fonds de solidarité nationale et l’ambassade du Royaume des Pays-Bas. Il a qualifié l’opération de salutaire en précisant que les vivres, les semences et l’engrais seront distribués gratuitement aux groupements de producteurs de Tombouctou. « Nous mesurons à sa juste valeur, l’impact que ce geste aura sur la vie des habitants de Tombouctou qui vivent actuellement dans des conditions difficiles liées à l’occupation », a-t-il dit, avant d’assurer que le don arrivera à bonne destination.

Le chef de la coopération de l’ambassade du Royaume des Pays-Bas dans notre pays, Mme To Tjoelker, s’est félicitée de la concrétisation de cette opération qui est le résultat de la mobilisation de son pays, de la Croix-Rouge malienne et du Fonds de solidarité nationale. « L’inaction n’est pas la solution de la crise au Nord du Mali », a ajouté la diplomate qui a réitéré l’accompagnement de son pays pour aider le Mali à surmonter les épreuves qu’il traverse.

Mercredi 1er août 2012, par Baye Coulibaly

Essor