Partager

L’Office Riz Ségou mettra en valeur 161.034 ha pour une production attendue de 215. 446 tonnes

L’Assemblée préparatoire de la campagne agricole 2010-2011 a eu lieu, la semaine dernière dans la région de Ségou en zone Office Riz Ségou à Dioro et à l’Office du Niger à N’Débougou. Elle était placée sous la présidence du Secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargé du développement intégré de la zone Office du Niger, Abou Sow, qui avait à ses côtés l’ensemble des représentants du système des Nations-Unies conduits par la coordinatrice, MBaranga Gassarabwé. S’y ajoute que l’Ambassadeur du Burkina Faso au Mali, Mohamed Sanné Topan, était l’invité d’honneur de cette Assemblée générale préparatoire .

Les préparatifs de la campagne agricole 2010-2011 vont bon train à l’Office Riz Ségou. L’assurance en a été donnée par le nouveau Directeur Général de l’entreprise, Kalidy Kaloga, au cours d’une Assemblée générale préparatoire de ladite campagne. C’était le jeudi 27 mai 2010 à Dioro, considéré comme le poumon des zones Office Riz Ségou.

Pour la campagne agricole 2010-2011, les contrats de fourniture d’engrais ont été signés et les livraisons ont débuté, les producteurs disposent de semences améliorées, le personnel du Conseil rural, composé de 38 unités, est déjà doté en mobylettes. Les commandes d’herbicide sont déjà lancées pour 25 000 litres et les travaux d’entretien du réseau hydraulique sont en voie d’achèvement.

C’est fort de ces actions, engagées par la direction de l’Office Riz Ségou, soutenues par la subvention des engrais pour la troisième fois par le Gouvernement Modibo Sidibé, que le Directeur Général de cette entreprise, Kalidy Kaloga, a soutenu que la campagne agricole se déroule sous de bons auspices.

Ainsi, conformément au programme de l’Initiative Riz, l’Office Riz Ségou, selon son DG, « envisage de mettre en valeur 161. 034 ha pour toutes spéculations confondues dont 32. 000 ha en riz. Ainsi, la production attendue est de 215. 446 tonnes toutes spéculations confondues dont 68.800 tonnes de riz paddy ».

Cette production va connaitre une augmentation considérable dans les années à venir à cause du démarrage sur le terrain des travaux pour les études de reconversion de 3000 ha du casier de Soké, de la submersion contrôlée en maîtrise totale de l’eau.

Un autre facteur d’accroissement de la production agricole en zone Office Riz Ségou sera le Projet d’Appui au Développement Rural de Tien Konou (PDER TK) dont les travaux ont déjà commencé. Il permettra, de son côté, la reconversion de 1271 ha de submersion contrôlée en maîtrise totale de l’eau.

Ces travaux en cours viennent s’ajouter aux grandes réalisations du Projet Village du Millénaire (PVM) au cours de l’année écoulée qui contribuent beaucoup dans l’atteinte des Objectifs du Millénaires pour le Développement (OMD). Ces réalisations touchent presque tous les domaines socio-économiques dans la zone du projet. Il s’agit du curage du canal de Mougando qui a, selon Kalidy Kaloga, « conjuré les difficultés de vidange du casier de Babougou et a permis de sécuriser davantage environ 3045 ha de terre rizicultivable. Il a aussi permis à 36540 producteurs de récupérer leurs champs en cultures sèches».

Ce n’est pas tout. Il y a la construction de trois salles de classe, trois latrines et un bureau pour le Directeur de Dioro V, en collaboration avec la mairie de Dioro et les bénéficiaires. S’y ajoutent la réhabilitation, l’extension et l’électrification solaire du CSCOM de Soké, Dioro et Babougou.

A noter que lors de la campagne écoulée (2009-2010), l’Office Riz Ségou, sur une prévision de 66. 651 tonnes qui lui avait été assignée dans le cadre de l’Initiative Riz, avait produit 66 744 tonnes de paddy, soit 100, 14%. Le rendement moyen et la production de paddy ont connu des taux d’accroissement respectifs de 8,41% et 11,08% par rapport à ceux de la campagne dernière (2008-2009). Cette campagne a connu un niveau de paiement des crédits assez honorable avec 99% pour les intrants initiative riz et 98,87% en ce qui concerne la redevance eau.

Les meilleurs producteurs récompensés

Pour encourager les producteurs à maintenir sinon à dépasser un certain niveau de production, la direction de l’Office Riz Ségou, depuis la dernière campagne, s’est engagée à organiser, chaque année, un concours pour primer les meilleurs producteurs et les meilleurs agents.

Selon le Directeur général de l’ORS, Kalidy Kaloga, « chacun des producteurs sélectionnés, sur la base d’inscription volontaire au concours, a largement dépassé le rendement moyen fixé pour l’atteinte des objectifs de l’Initiative Riz en 2009-2010 qui était de 2, 150 t/ha. Ainsi, les rendements obtenus par les récipiendaires vont de 3, 990 t/ha à 5, 069 t/ha. Ce qui est très significatif en riziculture de submersion contrôlée, compte tenu du potentiel phylogénique de la variété cultivée.

Ainsi, ils sont sept agents à recevoir la prime de 75 000 FCFA, trois chefs secteurs à être également primés. Le premier a reçu la somme de 150 000 FCFA, 100 000 FCFA pour le deuxième et 75 000 pour le troisième. Ce n’est pas tout. Sept paysans pilotes ont également reçu chacun un motoculteur avec ses accessoires d’une valeur de 1, 5 million de FCFA.

Notons qu’au cours de cette assemblée générale préparatoire de la campagne agricole 2010-2011, en zone Office Riz Ségou, la parole a été donnée au président de l’association faîtière Nèta, qui est une sorte de fédération des associations et organisations paysannes à l’ORS.

Tiécoura Soré, puisqu’il s’agit de lui, a remercié les autorités maliennes, singulièrement le président de la République, Amadou Toumani Touré, pour tous les efforts qu’elles mènent pour la valorisation de l’agriculture. Il a également rendu un hommage mérité au Projet Village du Millénaire (PVM) qui accompagne beaucoup l’Office Riz Ségou dans bien de domaines.

La Coordinatrice du système des Nations-Unies, Mme MBaranga Gassarzbwé, a exprimé, au nom de tous les représentants des structures, exprimé sa satisfaction face à la détermination des paysans soutenus par l’État de vaincre la pauvreté à travers la production qui assure l’autosuffisance alimentaire. Avant de réaffirmer la ferme volonté de l’ensemble du système des Nations-Unies à accompagner les efforts du gouvernement malien pour un développement durable.

Quant au Secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargé du développement intégré de la zone Office du Niger, Abou Sow, il s’est réjoui de la formule du système des Nations Unies qui a comme slogan « unis dans l’action » afin de relever le défi du développement intégré.

Abou Sow a également mis un accent particulier sur la commercialisation, la transformation et l’écoulement des produits agricoles, surtout ceux des cultures maraîchères, une alternative à la culture du riz en contre-saison qui appauvrit le sol.

Tout en saluant vivement la présence de l’ensemble du système des Nations-Unies, Abou Sow les a invités à faire davantage confiance aux dirigeants maliens et à leurs braves populations dans le cadre d’un partenariat durable et fécond.

Enfin, notons qu’avant l’assemblée générale préparatoire de la campagne agricole 2010-2011 en zone Office Riz Ségou, la délégation ministérielle avait visité l’adduction d’eau sommaire et l’école réalisée par le Projet Village du Millénaire (PVM) à Kominè ainsi que les périmètres maraîchers des femmes de Tibyba à quelques kilomètres de Dioro.

Alassane DIARRA

02 Juin 2010.