Partager

Décidément, la retraite politique de l’enfant prodige de Ségou n’est pas pour demain. Plus vieux président d’un parti politique, maintes fois candidats à la députation à Ségou, soldées souvent de victoire ou de défaite, comme lors du scrutin du 15 décembre, Me Mountaga Tall n’entend pas se retirer de la scène politique.

jpg_une-2451.jpgSage, et fin stratège politique, il fut le seul gros candidat à ne pas contester, sinon riposter contre les résultats des législatives. Cette attitude du Président du CNID Faso Yiriwaton, ne serait pas fortuite, car dès à présent il aurait déjà lancé ses tentacules pour la mairie de la cité des Balazan. Est-ce à dire que Me Tall veut se faire élire comme maire de Ségou ?

Non, répond un ponte du parti du soleil levant, « il veut siéger à la tête du Haut Conseil des Collectivités Territoriales, à défaut, diriger l’Assemblée Régionale de la 4ème région ». Avec l’appétit vorace des gens du ‘’Mandé Mansa’’ pour toutes les institutions républicaines, volontiers, nous estimons que la réalisation de la deuxième hypothèse serait moins reposant pour lui.

La Rédaction

Tjikan du 24 Décembre 2013