Partager

Le 3e vice-président de l’Assemblée nationale, Ousmane Bah, a présidé hier lundi, la cérémonie d’ouverture de la session d’octobre de l’Assemblée nationale dite ‘’session budgétaire’’.

Cette session est considérée comme une session spéciale, pour plusieurs raisons. D’abord, elle est la dernière session de ce mandat. Quand on sait que de nouvelles élections législatives sont prévues vers fin novembre prochain. C’est pourquoi, elle est considérée par certains comme une ‘’session d’adieu’’.

Elle est également particulière à cause de son programme très chargé. De nombreux nouveaux projets de loi dont la loi de fiances 2014, viennent s’ajouter aux anciens dossiers qui étaient sur la table de l’Assemblée nationale. Pour le troisième vice-président de l’Assemblée nationale, tous ces dossiers ne seront pas épuisés, en raison du temps très court, imparti aux députés.

Cette dernière session du mandat sera marquée par la grande absence des députés qui seront en campagne. Mais l’honorable Ousmane Bah assure que les quelques députés qui sont disponibles mettrons les bouchées doubles pour voter la loi de finances, afin que le gouvernement puisse travailler.

La cérémonie d’ouverture de cette session a été mise à profit par les locataires de l’hémicycle pour exprimer leur compassion aux victimes des inondations dans les régions de Ségou, Koulikoro, Kidal et dans le district de Bamako. Aussi, ils ont félicité le président de la République pour sa brillante élection et le Premier ministre Oumar Tatam Ly pour sa nomination à la tête du gouvernement.

D.

08 Octobre 2013