Partager

– Communiqué du Gouvernement du Mal

Le Gouvernement apprend avec effroi le meurtre crapuleux et lâche du Conseiller municipal Sidy Oumarou, perpétré à Gao le lundi 25 juin 2012.
Le Gouvernement présente à la famille du défunt ses condoléances les plus attristées et l’assure que cet acte condamnable ne restera pas impuni.

Le Gouvernement, en attendant de déterminer les circonstances exactes de ce crime, reste persuadé que ce qui s’est passé a été favorisé par l’environnement d’insécurité créé par l’occupation des régions du Nord par des forces sans loi ni foi. Elles seront tenues responsables de tous les crimes qui y seront commis, conformément au droit humanitaire international.

Bamako, le 26 juin 2012


– Déclaration de Cri de Cœur

Suite à l’assassinat froid et cruel de Monsieur Idrissa Omorou, élu municipal et Directeur d’école à Gao, dans la nuit du lundi 25 juin 2012, suite aux nombreux événements et exactions que les populations du nord Mali subissent depuis l’occupation des dites régions par les bandits armées.

Le Collectif Cri de Cœur Pour Le Nord Mali condamne avec la dernière rigueur cet assassinat et toutes les formes de privation et d’humiliation que subissent les populations du Nord du Mali ;

A cet effet, le Collectif Cri de Cœur invite le gouvernement à prendre les mesures urgentes pour mettre fin à l’occupation et réitère son soutien aux populations du Nord du Mali ;

A la famille de l’illustre disparu et à toutes les familles endeuillées le Collectif présente ses condoléances les plus attristées.
Face à l’épreuve, le Collectif appelle les compatriotes à la cohésion et la solidarité.

Le Président, Almahady Cissé

22 Septembre du 27 Juin 2012