Partager

Ce dimanche 26 janvier 2014 restera longtemps gravé dans les annales du sport en général et des arts martiaux en particulier. En effet, ce jour-là, toute la grande famille des karatékas avait pris d’assaut le centre Dojo Santoro du grand Maitre Issiaka Cissé sis à Titibougou qui a abrité la cérémonie de la 10ème année d’existence dudit centre dénommé « Dojo Santoro ».

La cérémonie a enregistré la présence du président de l’Association Malienne Japan Karaté (JKAM) D. Bakayoko. A ses côtés, il y avait Maître Issiaka Cissé non moins président du centre le Dojo Santoro et plusieurs pratiquants, adeptes et sympathisants de la grande famille des karatékas et displines assimilées.

Avec plusieurs activités majeures à son actif, dont une participation de qualité à des compétitions internationales, l’Association malienne de karaté et disciplines assimilées a mis la barre très haut, au cours de la saison qui vient de s’écouler, pour l’épanouissement de cette discipline sportive dans notre pays. Cette cérémonie de haut niveau a vu la participation de toutes les disciplines de karaté de la commune.
«Je suis très content de la tenue de cette cérémonie, car c’est une manière pour nous réaliser notre ambition annuelle dans le cadre du développement et de l’épanouissement du karaté dans notre pays. Cette année, nous avons tenu à faire toutes ces activités malgré les difficultés, parce que les karatekas n’ont jamais cessé de travailler dans les salles et il fallait des compétitions et des activités pour les encourager à persévérer sur cette lancée. C’est le moment pour moi de remercier notre Maître Issiaka Cissé, a-t-il ajouté.

Des démonstrations de groupes parfaitement exécutées par les différents maîtres ont tenu le public en haleine venu massivement pour la circonstance. Cette 10ème année du centre du Dojo Santoro a tenu toutes ses promesses car les démonstrations étaient d’une grande qualité. Il faut rappeler que Maître Issiaka Cissé est natif de San dont son centre mythique tire son nom. Membre fondateur de la FEMAKA (Fédération Malienne de Karaté et Affinitaires) où il fit premier entraineur national, il est ceinture noire sixième dan.

Créé le 5 mai 2003, le dojo santoro de Titibougou, qui a dix ans aujourd’hui, est l’un des meilleurs centres de la commune, avec plus d’une centaine de disciples qui ont été formés dans plusieurs styles. Vivement le 11ème anniversaire du dojo Santoro!

Amadou Camara

22 Septembre du 30 Janvier 2014