Partager

Dans le souci de mettre à la disposition des principaux acteurs des informations fiables et actualisées, le ministre de l’Artisanat et du Tourisme vient de doter notre pays d’un système d’information régional sur l’artisanat.

Le système permettra d’apprécier l’importance du secteur et de mieux orienter les politiques de développement de l’artisanat.

Le ministre N’Diaye Bah a indiqué que la cérémonie vient couronner un long processus. En effet, le système d’information régional sur l’artisanat est né de la volonté des chefs d’Etat réunis lors d’un sommet de l’Uemoa.

Dans le cadre de la mise en oeuvre du projet : «partenariat pour un artisanat compétitif par les transferts et les échanges (PACTE), le bureau international du travail, en partenariat avec l’Uemoa et la confédération des artisans de l’Afrique de l’Ouest, a initié la mise en place d’un système d’information régional sur l’artisanat.

N’Diaye Bah a rappelé qu’un atelier a eu lieu du 30 au 31 mai 2002 à Saly au Sénégal pour définir l’architecture, les équipements, les matériels et les ressources humaines nécessaires.

«Suite à cet atelier, les différents pays membres de l’Uemoa devraient construire leur systèmes d’informations nationaux interconnectés les uns aux autres, par le truchement de l’internet» a-t-il indiqué.

Il a ensuite révélé que l’Etat malien a doté la cellule technique de matériels informatiques d’un montant de huit millions de F Cfa et assuré la connexion à internet à hauteur de 1.636.660 F Cfa.

Mieux, N’Diaye Bah a indiqué que des mesures institutionnelles ont été prises pour la concrétisation du projet. Ce sont : la charte des partenaires, le Comité de coordination national et la cellule technique.

Après son discours, le ministre N’Diaye Bah et les nombreuses personnalités dont Mme Bah Awa Kéïta, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, ont assisté à la démonstration animé par Mme Kouyaté Fatimata Sininta, responsable technique point focal SIRA-ML.

Assane Koné

26 juillet 2005