Partager

Les occupants de ce véhicule, prosaïquement appelé Car Construction V, sont de véritables miraculés. Ayant quitté Bamako en partance pour Koulounikoto, localité située à 105 km après Kita, ce véhicule, arrivé à Kati, a été victime d’un accident de la circulation.

L’accident s’est produit, samedi dernier aux environs de 8 h, sur la national N°3, après avoir dépassé l’église de Kati, lorsque ayant entamé à la fois un tournant et une descente très marqués, le véhicule rencontra, en cet endroit très dangereux, sur son chemin une Mercedes arrêtée derrière une sotrama, qui avait forcé un arrêt pour débarquer ou embarquer des passagers.

Devant cette situation, le conducteur du Car Construction avait le choix entre rentrer dans la Mercedes et la sotrama ou plonger dans le décor. Instinctivement, le chauffeur opta pour cette dernière solution.

D’autant qu’en sens inverse, un camion-remorque occupait sa droite.

Au moyen, de mille une acrobaties, le chauffeur parvint à arrêter son véhicule en allant s’accouder sur un caïlcédrat.

Évitant, de justesse, de foncer dans le mur de l’école catholique Sœur Géneviève Camara.

La manœuvre fut salutaire, car à part une adolescente qui a eu une très légère blessure au nez, aucun des 30 passagers n’a été égratigné.

Coup de chapeau à la prouesse du chauffeur du Car Construction V. Cet accident, qui aurait put se solder par un drame, soulève, une fois de plus, la question des arrêts intempestifs des sotramas dans la circulation.

Yaya SIDIBE

03 Août 2010.