Partager

Au confluent du Niger et du Bani, Mopti ( » le regroupement  » en peul) est le point de rencontre du trafic fluvial et des caravanes traversant le désert.

C’est également le point de passage pour se rendre à Gao, à San ou à Bandiagara. Tout comme Ségou, Mopti dû son développement en grande partie aux colons qui ont vu en cette ville un centre commercial idéal pour les échanges de vivres : sel, poisson, noix de cola, mil, riz.

Mopti est organisée autour d’une anse et la ville entière est orientée vers le commerce et les échanges par le fleuve…

Lire tout l’article

Source: http://users.swing.be/geoffroy.magnan/mali