Partager

La profession est régie depuis le 1er mars 1989 par la loi n°89-17/AN-RM, portant organisation de la profession d’architecte en République du Mali et la loi n°89-17/AN-RM portant organisation de la profession d’architecte.

Aux termes de la loi, « l’architecture est une expression de la culture. La création architecturale, la qualité des constructions, leurs insertions harmonieuses dans le milieu environnant, le respect des paysages naturels ou urbains ainsi du patrimoine sont d’intérêt public ».

Selon la loi, « est architecte toute personne physique ou morale dûment autorisée à effectuer pour son propre compte ou pour le compte de tiers personnes des prestations de maîtrise d’œuvre dans l’immobilier ». Normalement, au Mali, il n’est pas permis de construire sans l’assistance d’un architecte.

Pour avoir l’agrément, le candidat doit adresser sa demande au ministre chargé de l’Architecture qui statue dans un délai de 3 mois à compter de sa date de réception de ladite demande. Cette demande comprend : un extrait d’acte de naissance ; une copie du diplôme d’architecte ; un certificat de nationalité ; un certificat de résidence au Mali ; un extrait de casier judiciaire ; un CV et une attestation d’inscription à l’Ordre des architectes.

Les architectes sont sanctionnés.

A. K.

02 Mai 2008