Partager

Le Mali est, bel et bien, présent en Afrique du Sud. Notre compatriote, Koman Coulibaly, est parmi les 30 arbitres sélectionnés par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA).

Notre pays est à l’honneur à la Coupe du Monde qui se tiendra, pour la première fois, en Afrique. L’arbitre international Koman Coulibaly est parmi les arbitres sélectionnés par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) pour ce grand rendez-vous du football mondial.

jpg_koman-coulibaly.jpgOn se rappelle que Koman avait sifflé la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Angola 2010, qui avait opposé l’Egypte au Ghana, au Stade de Luanda. Il était assisté de Menkouande Evariste (Cameroun), Achik Redouane (Maroc) et Martins de Carvalho Helder (Angola)

Agé de 38 ans, Koman Coulibaly est inspecteur des Finances et arbitre international de la Fédération internationale de football association (FIFA) depuis 1999. A ce titre, il avait déjà officié lors de plusieurs matches internationaux aussi bien pour le compte de la Confédération Africaine de Football (CAF) que de la FIFA : Coupe d’Afrique des Nations (CAN) et Coupe du Monde ainsi que les compétitions africaines (Ligue des champions, coupe Caf…).

Koman Coulibaly a débuté sa carrière en 1993, au moment où il était encore étudiant à l’école nationale d’administration (ENA), actuelle FSJP. De cette date à aujourd’hui, il a gravi tous les échelons, aussi bien sur le plan national (il fut désigné plusieurs fois meilleur sifflet du pays et a dirigé pas moins de cinq finales de Coupe du Mali), qu’international : outre la phase finale et les éliminatoires de la CAN, il compte plusieurs participations à la Champion’s League. Il y a quelques mois encore, il avait été retenu par la FIFA pour officier lors de la Coupe du Monde des Clubs, qui s’est déroulée au Japon, et également au Mondial féminin de football en Chine.

Koman Coulibaly, le Sud-Africain Jerome, le Béninois Koffi Codja Bonaventure, l’Algérien Benouzza, ont suivi le stage de Las Palmas (Espagne), suite d’une série de formations que la FIFA a initiées pour les arbitres d’élite.

A.B. HAIDARA

L’Indépendant du 11 Juin 2010.