Partager

L’ancien président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, est retourné hier soir à Bamako après un séjour médical aux Emirats arabes unis, a-t-on appris de source sûre. «Il a fait des examens médicaux aux Emirats arabes unis. Aujourd’hui, on peut dire qu’il se porte bien. Mais c’est possible qu’il retourne là-bas pour d’autres contrôles», a précisé notre source ayant requis l’anonymat.

Le 6 septembre dernier, l’ex-chef de l’Etat s’est envolé en direction de ce pays du Golfe lorsque son état de santé s’était brusquement dégradé. Il avait même été admis dans une clinique privée à Bamako. Son départ aux Émirats arabes unis avait été négocié entre le Comité national pour le salut du peuple (CNSP) et la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), impliquée dans la résolution de la crise sociopolitique malienne.

Dans un communiqué, le CNSP avait informé que suite aux discussions engagées par le médiateur de la Cedeao auprès des autorités maliennes du 22 au 25 août 2020, «il a été convenu, côté CNSP, de permettre l’évacuation sanitaire de Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta pour des raisons humanitaires pour une durée maximum d’un mois, extensible uniquement sur avis médical qui du reste, ne pourrait excéder trois mois. Auquel cas, le suivi médical se fera au Mali».

De son côté, la Cedeao s’était engagée à assurer le retour de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta aussitôt après son séjour médical.

Agé de 75 ans, Ibrahim Boubacar Keïta a été élu président de la République en 2013. Réélu en 2018, il a eu à faire face à une forte contestation menée par le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP). Ibrahim Boubacar Keïta a démissionné le 18 août dernier, laissant le pouvoir aux mains des militaires regroupés au sein du CNSP.

Madiba KEITA

Source: L’Essor