Partager

Le Syndicat national des assurances, des banques et établissements Financiers (SYNABEF) exige la réintégration du secrétaire général du Comité syndical de NSIA-Mali, Issiaka Traoré qui a été licencié par la direction, le 18 juillet dernier. C’était lors d’une assemblée générale extraordinaire qui a eu lieu, mercredi 2 août 2017, au Conseil National Patronat du Mali.

Les travailleurs de NSIA-Mali étaient tous mobilisés ce jour pour apporter leur soutien à leur camarade, Issiaka Traoré, secrétaire général du bureau syndical de la NSIA-Mali qui a été licencié par la direction. La cause de ce licenciement pour ses camarades est lorsque, Issiaka Traoré a envoyé un email à la DGA de l’entreprise, en ces termes : « Mme Bosso, ayez un peu de respect et d’égards pour le personnel. Pourquoi le personnel doit souffrir pour rentrer dans ses droits. NSIA est-elle au-dessus des lois de la République du Mali ». Le syndicat réclamait juste la réduction de l’ITS accordées par le gouvernement depuis 2016.

Très déterminés, les syndicalistes comptent maintenir la pression jusqu’à la satisfaction totale de leur doléance. D’ores et déjà, plusieurs manifestations sont programmées pour exiger la réintégration pure et simple de leur camarade. « Le SYNABEF mesure l’envergure d’une telle décision mais nous allons-nous assumer. Un préavis de grève de 72 Heures sera déposé le lundi », affirme le secrétaire administratif du SYNABEF, Hamadoun Bah.
Pour le bureau syndical, les motifs avancés pour ce licenciement abusif, révèle du mépris des lois et convention en vigueur au Mali.

Pour les syndicalistes, Mme Bosso Chantal et M. Deket Constant respectivement DGA et DG de NSIA-Mali ont entrepris avec la complicité du directeur régional du travail du district de Bamako en la personne de Houday Ag Mohamed leur projet de licenciement de tous les syndicalistes travaillant à NSIA. « Nous demandons, la démission de la direction de NSIA-Mali et le directeur régional du travail du district de Bamako », ajoute-t-ils.

Zié Mamadou Koné
Stagiaire

Du 3 Août 2017