Partager

Un calme relatif semblait  revenir hier dans la ville de Ménaka. Elle était tombée vendredi entre les mains des combattants de la CMA. Depuis samedi, les rencontres se sont multipliées pour un compromis avec les forces en présence. Selon plusieurs témoins sur place et un proche du gouverneur de Ménaka, les militaires maliens ont repris leurs positions dans la ville et  » l’administration s’est remise au travail ».

Selon le porte-parole de la CMA, l’objectif des rencontres de samedi était d’expliquer la raison de leur présence dans la ville à la Minusma, aux notabilités et aux FAMAs. Selon lui, sa présence à Ménaka vise à  »sécuriser les populations ». Il ne s’agissait nullement d’instaurer un climat de désordre, ni de peur à travers cette présence, expliquent ses responsables.

Du 1er Août 2017