Partager

A la veille des élections communales de 2009, le Rassemblement Pour le Mali (RPM), s’est fissuré à cause des positionnements sur la liste que le parti d’IBK a présenté aux électeurs de la Commune III. M. Tidine Keïta, 1er adjoint au maire sortant, Salif Sissoko dit “Brillant”, maire délégué de N’tomikorobougou et d’autres membres du RPM ont claqué la porte pour aller en indépendants sous le label de “Allah Ka Tiniè Dèmè” (ATD).

Quelques semaines après la proclamation des résultats du scrutin par le Gouverneur du District de Bamako, ATD et l’ADEMA-PASJ viennent de signer une plate forme d’alliance qui, à la longue consacrera la dissolution du groupe dans ce parti.

Côté ADEMA, c’est le secrétaire politique de la section III du District de Bamako, M. Soumeylou Boubèye Maïga qui a posé sa signature au bas de la plateforme d’alliance. Au nom de l’ATD, c’est Tidiani Keïta qui a signé.


La teneur de la plate forme d’alliance

Forts d’une expérience de gestion commune, partageant les mêmes valeurs de société et d’objectifs de développement, constatant l’adhésion des populations par le renouvellement du mandat des principaux acteurs de l’équipe dirigeante sortante de la mairie de la commune III, se fondant sur les résultats acquis, l’ADEMA et l’ATD décident de constituer une alliance pour la poursuite de la consolidation des résultats acquis, de poursuivre les échanges afin de transformer leur alliance en une force politique commune en vue de consolider les bases de la démocratie, d’oeuvrer en harmonie avec les autres forces politiques au renforcement de la cohésion sociale et au développement économique de la commune III.

Rappel des résultats du scrutin

Pour le partage des 37 sièges à pourvoir en Commune III du District de Bamako, 21 listes de 37 membres chacune, soit au total 777 personnes, étaient en compétition. A l’arrivée, seulement 7 listes ont été déclarées éligibles pour avoir franchi chacune la barre de 5% des suffrages exprimés. Ce sont l’ADEMA, l’URD, le RPM, le CNID, la liste indépendante du Mouvement Citoyen, la liste Allah Ka Tiniè Dèmè et l’ACP Siguida Nyèta.

Au décompte final, l’ADEMA a eu 14 conseillers, l’URD 7, le RPM 5. Les indépendants du Mouvement Citoyen, ATD et le CNID-FYT ont obtenu, chacun 3 conseillers. La liste indépendante ACP Siguida Nyèta a eu 2 conseillers.

Il faut rappeler que l’ADEMA, le RPM et le CNID (22 conseillers communaux sur 37) ont déjà signé une alliance au siège de la section III RPM de Bamako le 28 avril dernier pour gérer la mairie de la commune et consolider le fait partisan.


Daba Balla KEITA

06 Mai 2009