Partager

Longtemps attendu par les formations politiques, le fichier électoral a été finalement verrouillé le jeudi dernier par le ministre de l’Administration territorial et des Collectivités locales. Dès demain, les Maliens auront leurs cartes d’électeurs.

Le colonel N’Tiè Bengaly, le chef du fichier électoral, a annoncé lors de la cérémonie de verrouillage du fichier électoral par le ministre Kafougouna Koné le 15 mars, que les travaux de personnalisation, d’impression des cartes d’électeurs pour les échéances de 2007 ne prendront que cinq jours. Ces travaux, à ses dires, commenceront par la région de Kidal aux fins de les acheminer rapidement.

Une étape importante des préparatifs du processus électoral de 2007 vient donc d’être franchie. Le jeudi 15 mars à la Bibliothèque nationale, le ministre de l’Administration territoriale, le général Kafougouna Koné entouré du délégué général aux élections et du président de la Céni, a lancé les opérations de personnalisation des cartes d’électeurs, d’impression des listes électorales, des listes d’émargement par bureau de vote, des extraits de liste par bureau de vote et des listes de distribution des cartes d’électeurs.

Le fichier électoral verrouillé laisse apparaître 6 884 524 électeurs pour les échéances de 2007. Le nombre d’électeurs par région sont : Kayes (835 068), Koulikoro (1 002 275), Sikasso (1 099 371), Ségou (953 599), Mopti (834 593), Tombouctou (328 617), Gao (322 442), Kidal (54 236), Bamako (837 132).

L’électorat malien résidant à l’étranger est chiffré à 617 161. Comparativement aux nombres d’électeurs de 2002 qui était de 5 746 202, il a été relevé une augmentation de 1 138 322 électeurs, soit une variation annuelle moyenne de 227 664 électeurs. Il y aura 20 278 bureaux de vote repartis comme suit : 1360 prévus dans les juridictions diplomatiques et consulaires et 18 918 créés dans les 703 communes du pays.

Le chef du bureau fichier électoral le colonel N’Tié Bengaly a fait une présentation plus détaillée du dispositif mis en place. De son exposé, il ressort que le fichier électoral a été mis à jour après clarification de toutes les anomalies qui atteint les 3 % de l’électorat.

Ce fichier électoral sera mise sur le Net, www.dgemali.com. dans les jours à venir après présentation aux partis politiques cet après-midi.

La grande inconnue est de savoir maintenant si l’administration va accepter l’audit du fichier électoral que le FDR revendique. « Nous pensons qu’au nom de la transparence des opérations de vote, son audit sera fait », a affirmé un responsable du FDR.

Amadou Sidibé

19 mars 2007.